Figaro

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2207 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Explication d’un extrait de texte
BEAUMARCHAIS. Le Mariage de Figaro, Hatier, Paris, 2003, 279 p.. (Acte I, scène 7)

Pierre-Augustin Caron, éventuel Beaumarchais, est un homme particulièrement doué tant pour les sciences que pour les lettres. Le nom de « Monsieur de Beaumarchais » lui a été décerné par nul autre que Louis XV alors qu’il était à la cour du roi. Il se lia par la suite d’amitiéavec un célèbre financier, Pâris-Duverney, qui apprit tout des rouages du métier à Beaumarchais. Quelques années plus tard, il quitta pour l’Espagne afin de venir en aide à sa sœur qui s’est fait avoir par un séducteur. Séjournant pour quelque temps en Espagne, Beaumarchais s’imprègne de la culture du pays et en profite pour y écrire Le Barbier de Séville et sa suite, Le Mariage de Figaro.Beaumarchais fit tout ça, alors qu’il continuait en même temps ses activités financières, entre autre avec la Louisiane qui était ironiquement sous contrôle de l’Espagne à ce moment. De retour en France, Beaumarchais connaît des difficultés avec un haut aristocrate (le Duc de Chaulnes) qui lui fait purger une peine d’emprisonnement. Il se fait ensuite accuser de faux dans la liquidation des biens de sonami Pâris-Duverney et est condamné par le juge Goëzman de qui il se vengera en lui prêtant les traits du juge Brid’oison dans Le Mariage de Figaro. La pièce, qui fut achevée en 1778, ne fut jouée pour la première fois qu’en 1784. Certes, elle fut jouée dans les salons vers 1781, mais sa première véritable représentation publique fut en 1784. La raison est fort simple, elle a dû passer sous lacensure à quelques reprises. C’est nul autre que Louis XVI qui aurait été le premier à l’interdire car selon lui, la pièce de Beaumarchais ne respectait en rien son gouvernement. Les autres censeurs, pour leur part, ont surtout relevé le caractère immoral de la pièce. Beaumarchais essait effectivement de démontrer par sa pièce les abus de l’aristocratie. En bout de ligne, la pièce de Beaumarchais ajouit d’une réelle publicité!
L’œuvre théâtrale de Beaumarchais, semble s’inscrire dans un entre genre. Ce n’est ni uniquement une tragédie, ni uniquement une comédie, mais plutôt un mélange des deux au premier regard car Beaumarchais nous présente un peu le tout sous forme de tragédie, mais, en bout de ligne, c’est tout de même une comédie. Le tout s’articule autour de l’éventuel mariage deFigaro et de Suzanne. Se greffe à cet axe premier, les aventures de Marceline qui veut épouser Figaro, de la comtesse et Chérubin et finalement la rivalité entre le comte et Figaro pour la possession de Suzanne. Les intrigues autour du mariage de Figaro sont en quelques sortes des obstacles à ce mariage. Le tout se déroule en une ‘folle journée’ et se passe dans le château du comte.

Le segment àexpliquer est la scène 7 de l’acte I. Nous y retrouvons deux personnages, soit Chérubin et Suzanne. Le tout se déroule dans une chambre à demi démeublée dans laquelle se trouve un grand fauteuil en plein centre.
Chérubin est un jeune homme particulier. Il est encore un adolescent, mais est tout de même le premier page du Comte. Chérubin, à l’image d’un adolescent et d’un chérubin, soit unadolescent gracieux et aimant (REY, Alain. Dictionnaire historique de la langue française, Dictionnaires le Robert, Paris, 1998, p. 729), tire un peu dans toutes les directions concernant les femmes. Le tout débute avec Fanchette. La scène débute avec Chérubin qui raconte à Suzanne qu’il craint de devoir quitter le château, car le Comte l’a surpris dans la chambre de Fanchette. Chérubin clame soninnocence en disant qu’il ne faisait que l’aider à répéter son « petit rôle d’innocente pour la fête de ce soir » (Acte I, scène 7, 9 et 10e ligne du document). Il est à douter qu’il ne faisait que répéter un rôle vu la réaction plutôt intense du Comte. Expulser Chérubin du château en utilisant un gros mot uniquement pour s’être trouvé dans la chambre de Fanchette, alors que celle-ci ne soit même pas sa...
tracking img