Le mariage de figaro, acte 1 scène 1

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1186 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Mariage de Figaro

Acte I, scène 1

Début ( « De l’intrigue et de l’argent, te voilà dans ta sphère »

Introduction

La Folle Journée, ou Le Mariage de Figaro fait partie d’une trilogie qui a consacré son auteur à la fin du 18éme siècle. Cette trilogie comporte Le Barbier de Séville, Le Mariage de Figaro et La Mère Coupable. Dans ce cycle dramatique Beaumarchais met en scène deuxcouples : la Comtesse et le Comte (Rosine et Almaviva) ainsi que le valet et la camériste (Figaro et Suzanne).
La scène présentée ouvre la représentation dans un décor à demi occupé dans lequel deux personnages acteurs se préparent à jouer.

Comment commencer, comment Beaumarchais a-t-il cherché à dramatiser une scène d’exposition incontournable dans la comédie classique.

Plan : I. Dramatiserle décor, des coulisses à la scène.
II. Les répliques narratives, les indispensables informations données aux spectateurs.
III. Une scène de dépit amoureux, le premier jeu du couple.

I. Dramatiser le décor, des coulisses à la scène.

Au départ de la pièce, de la pure théâtralité, presque au sens étymologique (théatrum : le lieu d’où l’on voit) : absence de mots. Un départqui donne uniquement à voir.

L’espace de la scène à demi occupé, métaphore du début d’une scène de théâtre où le texte n’est pas rempli (« chambre à demi meublée »).
Une actrice achevant d’entrer dans le rôle, achevant son habillage (« Suzanne attache à sa tête [..] le petit bouquet de fleurs »).
Un acteur arpentant la scène, la mesurant (« Figaro, avec une toise, mesure le plancher »), commepour s’approprier l’espace théâtral.

Trois objets symboliques : la toise, le chapeau (de la mariée), le fauteuil, qui prennent sens partiellement :
- La toise : présenter la scène, se l’approprier et faire apparaître Figaro.
- Le chapeau : faire intervenir le titre de la pièce et Suzanne.
- Le fauteuil : incongru mais évoque peut être le symbole du pouvoir.

Profondeoriginalité du début de cette scène d’exposition, début dans lequel Beaumarchais utilise des langages autres que le langage verbal.

Plus tardivement dans la séquence le dramaturge va dramatiser le plateau, plus exactement les deux ouvertures du fond de la scène. Beaumarchais utilise même les coulisses : espaces du Comte et de la Comtesse.
Enfin le langage verbal apparaît. Après avoir vu le spectateurentend une réplique première minimale, surprenante, « dix-neuf pieds sur vingt-six », qui permet de joindre les mots avec les gestes.

Conclusion :
Le dramaturge a donc exploité dans le début de sa comédie la matérialité du théâtre, ce qui semble rappeler cet art de la représentation. Ensuite arrive uniquement le langage verbal.

II. Les répliques narratives.

Cette premièreséquence exploite également le code d’une exposition consistant à apprendre aux spectateurs les informations nécessaires à l’intelligibilité de la pièce à laquelle ils vont assister.

Ainsi, Beaumarchais réalise cette exposition obligée, c’est à dire produire des répliques narratives mais en évitant le monologue.
Les répliques 3 et 6 intègrent le nom des protagonistes pour les présenter.
Dansl’intégralité des répliques et dans la forme de l’échange l’intrigue est mise en place par des brides de narration distribuées dans les répliques des acteurs.

Ces informations proposent une vision du texte :
Une comédie sentimentale, un trio, la volonté d’un aristocrate de séduire la camériste de sa femme le jour de son mariage. Remarquons de nouveau l’art de Beaumarchais puisque cette exposition estfaite en énigmes.
Suzanne contredit, précise les propos de Figaro (« tu croyais »…).
Dans ces conditions Beaumarchais a dramatisé son exposition en évitant la simple communication avec le spectateur. L’exposition naît des répliques des personnages.
Ainsi, la double énonciation propre au texte dramatique fonctionne parce que le spectateur est informé de la fable à laquelle il va assister....
tracking img