Finance islamique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6052 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

I. Présentation de LA Finance Islamique

1. Les sources de la Finance Islamique
2. Finance Islamique et éthique
3. Finance Islamique et Charia
4. Les principales dates de la Finance Islamique

II. Les caractéristiques de la Finance Islamique

1. La Finance Islamique au cœur du secteur bancaire
2. Le partage des risques etdes profits
3. Les principes fondamentaux des produits Charia
4. L’interdiction de l’intérêt
5. Le principe d’existence d’un actif sous-jacent
6. Le principe d’interdiction de la thésaurisation
7. Les activités illicites

III. Les principaux modes de financement islamique

1. Les instruments financiers islamiques : les instrumentsparticipatifs
2. Les instruments financiers islamiques : les instruments de financement
3. Les instruments financiers islamiques : takaful
4. Le marché des obligations islamiques : les sukuk

IV. Le rôle social de la Finance Islamique

V. Les enjeux de la Finance Islamique

1. Un intérêt fort pour la Finance Islamique
2. La Finance Islamique en France

VI.Approche critique de la Finance Islamique

1. La Finance Islamique face aux contraintes de la fiscalité
2. La transparence des chiffres
3. Les contraintes géographiques et économiques
4. Les contraintes techniques
5. La formation
6. La liquidité
7. L’innovation
8. La crise de Dubaï et la remise en cause de la FinanceIslamique

Conclusion

Sources

La crise financière mondiale a remis en cause les modèles de développement de la finance conventionnelle. Ce bouleversement majeur a contribué à donner à la finance islamique une actualité qu’elle n’avait pas il y a quelques mois.

Agée d’un peu plus d’une cinquantaine d’années, la finance islamique est une forme de finance alternative qui trouve sa sourcedans les principes de la loi islamique, la Charia.

La finance islamique est née et s’est développée dans les pays musulmans du Golfe et de l’Asie du Sud-Est. Elle suscite actuellement un vif intérêt de la part de nombreux pays occidentaux, en particulier la Grande-Bretagne et la France, et ce malgré la crise de Dubaï.

Mais cette introduction des banques islamiques dans lesystème financier ne se fait pas sans poser de nombreuses problématiques tant réglementaires que financières.

En Europe, c’est Londres qui domine la gestion des marchés de capitaux d’origine islamique.

Afin d’étudier en quoi consiste la Finance Islamique, nous aborderons dans ce rapport différents thèmes. Ainsi, nous présenterons la Finance Islamique, ses caractéristiques, les différentsproduits qu’elle propose et son rôle social. Nous verrons également les enjeux de la Finance Islamique et l’approche critique que nous pouvons avoir à son sujet.

I. Présentation de la Finance Islamique

1. Les sources de la Finance Islamique

- Le Coran : Texte sacré de l’Islam qui rend compte du message de Dieu tel qu’il a été révélé au prophète Mahomet,
- LaCharia : Ensemble des règles de conduite applicables aux musulmans. Elle est désignée en Occident par le terme de loi islamique,
- Les Hadith : Recueil des traditions relatives aux actes et aux paroles de Mahomet et de ses compagnons, considérés comme des principes de gouvernance personnelle et collective pour les musulmans,
- La Sunna : Ensemble des dires et des actions du ProphèteMahomet permettant de définir la loi islamique,
- Les Qyas, ou l’analogie : Forme de raisonnement utilisée par les juristes musulmans pour déterminer la solution d’un problème de droit non prévu par les textes du Coran et de la Sunna,
- L’Ijtihad : Effort de réflexion personnelle basée sur les principes généraux de l’Islam pratiqué par les Muftis (juristes) ou le Smujtahids (savants),...
tracking img