Finance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 46 (11472 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES _________ SECRETARIAT GENERAL _________

REPUBLIQUE DU MALI Un Peuple - Un But - Une Foi _______

NOTE DE PRESENTATION DU BUDGET D’ETAT 2011
I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET NATIONAL
1. Environnement Economique International L’année 2009 a été une année difficile à cause de la récession globale de l’économie mondiale qui a fait suite à lacrise financière. Malgré le fléchissement favorablement au deuxième semestre de l’année, la croissance du PIB réel mondial s’est contractée de 0,6% contre une progression de 3,0% en 2008. Après cette récession constatée en 2009, l’activité mondiale se redresse à des rythmes différents, lentement dans de nombreux pays avancés, mais vigoureusement dans la plupart des pays émergents et endéveloppement. En 2010, la production mondiale devait progresser de 4,25%. Cette tendance devait se maintenir en 2011. Cependant, selon le Fonds Monétaire International (FMI), l’activité mondiale reste tributaire de politiques macroéconomiques et risque d’être révisée à la baisse, car la marge de manœuvre disponible pour mener une politique économique anticyclique a fortement diminué et des fragilitésbudgétaires sont apparues du fait de l’augmentation de la dette publique dans les pays avancés. Aux Etats-Unis, sur l’année 2009, le PIB s’est contracté de 2,4% contre une progression de 0,4% en 2008, malgré la reprise économique amorcée à la mi-2009. En 2010, la croissance redeviendrait positive, mais resterait significativement en deçà de son potentiel : elle se situera à 3,3%. Le rythme de la reprisedevrait rester modéré tout au long de 2011; ainsi il est attendu un taux de croissance économique de 2,9%. Le taux d’inflation, qui est ressorti à - 0,4% en 2009 contre 3,8% en 2008, serait de 1,5% en 2010 et de 1,4% en 2011. Dans la zone Euro, l’Europe a été une des régions les plus éprouvées par la crise mondiale et sort de la récession plus lentement que les autres. Tout au long de l’année 2009,l’activité économique a connu une récession de 4,1%. Dans ce contexte, il faut s’attendre à une croissance modérée. Plus précisément, les projections donnent pour le PIB des pays de la Zone Euro une progression de 1 % en 2010, qui passerait à 1,5 % en 2011. Le taux d’inflation, qui était de 0,3% en 2009, s’établirait à 1,1% en 2010 et 1,3% en 2011. 1

En Asie, la croissance de la production aété plus forte en 2009 que prévue. Cette dynamique de la croissance a contribué à une reprise de l’activité économique en 2010. On passera d’un taux de croissance du PIB de 5,6% en 2009 à 8,2% en 2010 et en 2011. L’inflation devrait avoisiner 9,1% en 2010 et 7,4% 2011. En Amérique latine, le PIB de la région a diminué de 1,8% en 2009 contre une progression de 4,3% en 2008. Les projections 2010 et2011 indiquent que la région a bien surmonté la récession mondiale et affiche une reprise vigoureuse de 4% de croissance économique. Le taux d’inflation enregistré en 2009 s’élève à 6% et il serait de 6,2% et 5,9% respectivement en 2010 et 2011. En Afrique subsaharienne, après une dizaine d’années de dynamisme économique, la région a enregistré seulement une croissance de 2,1% en 2009 contre 6,5%en moyenne annuelle sur la période 2000-2007. En 2010, on attend un taux de croissance de 4,7% qui se renforcera en 2011 à 5,9%.
L’inflation semble avoir amorcé une décélération dans la plupart des pays de la zone. Le taux d’inflation passera de 10,6% en 2009 à 8% en 2010. La détente des prix se poursuivrait avec un taux d’inflation de 6,9% en 2011.

2. Situation Economique de l'Union Economiqueet Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) En 2009, l’activité économique a enregistré un ralentissement avec un taux de croissance de 2,8% contre 3,7% en 2008, reflétant les effets de la crise économique et financière internationale et les mauvaises conditions climatiques dans plusieurs Etats membres. La tendance baissière du taux d'inflation dans les Etats membres de l’UEMOA, entamée au second...
tracking img