Focalisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1520 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Narration et focalisation |

par
Mieke Bal
1977Bref aperçuBal se propose de compléter, tout en la rectifiant légèrement, la théorie de Genette traitant de la narration, et en particulier du rapport entre « celui qui voit » et « celui qui parle ».

On nous rappelle les différents types de focalisations, ainsi que la distinction entre narration et histoire. On examine enfin les nuances entrenarrateur homodiégétique et hétérodiégétique, extra-, intra- ou métadiégétique.

Bal met ensuite sa propre théorie en place impliquant un narrateur, un narré, un focalisateur et un focalisé. RésuméI - Figures narratologiques

Introduction

L'article de Bal se veut une présentation critique des chapitres 4 et 5 du livre de Gérard Genette paru en 1972, Figures III.

Bal rappelle que Genettea élaboré une typologie des figures du récit selon trois catégories: le temps, le mode et la voix. Il entend ne s'intéresser qu'au mode et à la voix, qui constituent une théorie de narratologie. L'originalité de cette théorie consiste à séparer les deux catégories communément confondues de la perspective et de l'instance narratrice, que Genette classe respectivement sous le mode (qui voit ?) etla voix (qui parle ?).

Mode

Genette distingue le récit d'événements du récit de paroles. Ce faisant, il distingue entre la mimésis (adj: mimétique) et la diégésis (adj: diégétique). La mimésis se définit, selon Genette, par un maximum d'information et un minimum d'informateur (autrement dit de traces de l'informateur), la diégésis par le rapport inverse. Dans le récit de paroles, on trouve lediscours rapporté, identifiable au discours direct; le discours narrativisé ou raconté, où le contenu du discours est réduit au minimum; et, entre les deux, le discours transposé, le style indirect libre par exemple.

Style indirect libre : dans ce discours, le narrateur adhère le plus étroitement possible aux paroles du personnage, mais il ne lui cède pas la parole.

Bal apporte ici plus deprécision. Genette entend par information ce qui est constitué par l'objet narré; le maximum d'information est l'objet qui est narré avec le plus de détails possible. Tout détail « inutile », qu'il soit pittoresque, circonstanciel, symbolique, bref toute notion descriptive constitue le superflu, qui a pour fonction de montrer ce que Genette indique comme la réalité. Ces détails sont desconnotateurs de mimésis.

Pour Genette, est diégétique seulement la série d'événement qui forment la fable du récit.

Le discours rapporté, qui n'est autre que le discours direct, la citation littérale des paroles ou des pensées d'un personnage, constitue une mimésis pure.

Bal s'oppose en partie à cette conception qui refuse à la description toute fonction proprement narrative.

Enfin, il considèreque la distinction entre récit d'événements et récit de paroles n'a qu'un sens provisoire: les deux types de récit n'en font qu'un.

Les points de vue (classés selon la focalisation) : le récit où le narrateur « en dit plus que n'en sait aucun des personnages » est le récit non-focalisé; si le narrateur « ne dit que ce que sait tel personnage », le récit est à focalisation interne; le troisièmetype est le récit à focalisation externe, où le narrateur « en dit moins que n'en sait le personnage ».

Voix

Le rapport temporel entre l'histoire et la narration se définit en termes d'antériorité, de postérité et de simultanéité.

Un rapport de subordination existe entre deux récits qui se situent à des niveaux narratifs différents. Il s'agit du récit dans le récit (métarécit), commedans les Mille et Une Nuits.

Les rapports qui peuvent exister entre un récit métadiégétique et son récit premier sont de trois sortes. Le rapport peut être causal (fonction explicative), lorsque le métarécit explique ce qui se passe dans le récit premier. Il peut être thématique, sans impliquer aucune continuité spatio-temporelle entre les deux récits. Cette relation peut être de contraste et...
tracking img