Fonctionnaore

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1174 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet exposé :

Avant de commencer l’analyse il faut définir le terme important de fonctionnaire : « c’est une personne qui est employé par l’Etat, et qui exerce une fonction publique ». La question du nombre de fonctionnaires en France est une question qui fâche par excellence. Dès qu'il s'agit des fonctionnaires, tout le monde a des idées bien arrêtées. Généralement, pas très positives.Fainéants, tout le temps en grève, inefficaces.
Conclusion, quasi systématique: ils sont trop nombreux, il faut supprimer des postes. «Comme il y a beaucoup de fonctionnaires, ils sont mal payés, mal considérés, mal respectés», disait Nicolas Sarkozy juste avant son élection.
Désormais, le départ d’un fonctionnaire sur deux dans la fonction publique d'État n'est pas remplacé.
Pour répondre a cettequestion dans un premier temps on étudiera les évolutions et réformes sur les fonctionnaires depuis 1980 et dans un second temps les différentes réponses face au nombre de fonctionnaires
En France le nombre de fonctionnaire est passé de 3,86 Millions en 1980 à 5,3 Millions en 2011.
Aujourd’hui, cela s’explique par la hausse de la population et les effets importants de mouvements. En 1982, laloi sur la décentralisation et l’acte deux en 2003 du gourvernemetn Raffarin consistent au transfert des compétences de l’Etat aux régions et aux départements. Ce qui a donné lieu a l’essor des intercommunalités qui ont créés 720 000 emplois de fonctionnaires territoriaux en 30 ans. Le 13 juillet 1983 création des trois secteurs : la fonction publique d’Etat, la fonction publique territoriale et lafonction publique hospitalière. Seul les magistrats et militaires ont un statut particulier.
La fonction publique d’Etat regroupe le ministère, les Préfectures, les Rectorats, la Fonction Publique Territoriale regroupe les régions, les départements et les communes. La fonction publique hospitalière regroupe les hôpitaux publics, les maisons de retraite publique, les établissements d’aidesociale à l’enfance et les établissements pour mineurs ou adultes handicapés ou inadaptés.
Depuis 2007, c’est une idée répandu par la droite mais aussi la gauche, c’est donc cent mille postes de fonctionnaires supprimés donc moins de cotisants. Le déficit se creuse de 140 milliards d’euros en 2009. En 2010, les dépense de personnel, retraités inclus représentent 41% du budget de l’Etat.
Selon Bercyun fonctionnaire coûte 1,5 million d’euros et d’après la cour des comptes il coûte 3 millions. Décision de non remplacement des fonctionnaires d’un départ sur deux à la retraite entre 2009 et 2011 par le gouvernement de Nicolas Sarkozy. En France, il y a 90 fonctionnaires pour 1000 habitants soit 1 salarié sur 5 est employé par l’Etat et une rémunération globale représentant un plus de 12% selonla Cour des Comptes. Pour son personnel l’Etat dépense deux fois plus aujourd’hui qu’en 1980. Seuls les effectifs des collectivités territoriales ont augmentés (création de 48000 emplois par an) cela à cause de la décentralisation (augmentation de 40%). Depuis 1980 le nombre de fonctionnaire a augmenté de 36%. Seul en année 2008 le nombre de fonctionnaire a stagné. L’Etat a déjà supprimé 100 000postes, mais ce qu’il a supprimé d’un côté il l’a crée de l’autre. Ces suppressions de postes entrainent une dégradation des conditions de travail alors que la demande de service n’a pas baissé.
Les différents types de réformes donnent lieu à deux réponses sur la question
Les tenants actuels de la dette publique répondent un oui, car il estime que la fonction publique est trop coûteuse surtout auregard des résultats qui montrent que pour l’éducation nationale, les professeurs sont parfois peu motivés voire médiocres et cela donne lieu à un bac qui est dit « bradé », pour la justice des délais anormalement longs pour une première audience de jugement, pour la police la difficulté de porter plainte un dimanche. Ce oui est amplifié par les rapports réguliers de la Cour des Comptes. Mais...
tracking img