Fr juff

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (300 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I. La civilisation moderne ne répond pas aux besoins de l’homme.

Trois facteurs semblent marquer l’évolution du monde moderne.

• La violence avec les guerres, les régimes oppressifs,l’intégrisme.
• Les profits qui miment les règles de la solidarité humaine.
• La vitesse : nous sommes dans un monde en perpétuel mouvement où il faut constamment s’adapter sous peined’être dépasser dans le monde du travail, des contraintes liées aux horaires et à la rapidité dans l’exécution des tâches créant une forme d’esclavage.
• En conséquence, il y a unedésorganisation des structures sociales (liens familiaux et affectifs distendus), les valeurs morales étant de moins en moins prises en compte.
• Un monde à deux vitesses avec une minorité jouissantmême du superflu et une écrasante majorité affligée par la misère.
• Destruction de la nature.
• Pire, des moyens colossaux sont consacrés à l’exploration de l’espace. Quels profitsl’humanité tirent-elles de la connaissance de Mars ou de la naissance de notre système solaire ?
N’est-il pas plus urgent de trouver des remèdes à des maux plus terriens comme la pauvreté ?Et l’ignorance ?

I. Civilisation moderne et bonheur de l’homme.

Une comparaison objective du passé et du présent permet de voir tous les apports positifs du modernisme.

• Auniveau des conditions de vie avec une augmentation croissante du confort.
• Au niveau du sanitaire avec les prodigieux progrès de la médecine entrainant un relèvement de l’espérance de vie.• Par ailleurs, notre soif de connaissance, est progressivement comblée par une compréhension, chaque jour plus large de l’univers.
• D’un autre coté, les infrastructures communautairesconcourent au bonheur général.
• Enfin, il se crée de nouvelles solidarités par la coopération, et le développement des communications, rendant les uns plus attentifs à la misère des...
tracking img