Francais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1229 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Français
VAL D'ISÈRE
Vingt-deux appartements détruits dans l'incendie
Il aura fallu plus de 24 heures aux sapeurs-pompiers de Savoie pour venir à bout de l'incendie. Parti samedi vers 7h 30, il était maîtrisé samedi soir et enfin éteint dimanche à 10h 30. La lutte contre l'incendie aura nécessité le concours des pompiers venant de Tarentaise, du Beaufortain, de Maurienne et de l'Avant-payssavoyard. Trois relèves pour parvenir à éteindre un feu parti d'un appartement occupé par une famille du 6e étage (lire notre édition de dimanche 12 octobre).

Un bilan matériel lourd mais aucune victime

Dimanche soir, le bilan matériel était lourd, mais heureusement aucune victime n'était à déplorer chez les résidents et les pompiers. Presque inoccupé, l'immeuble d'une centaine d'appartementsn'abritait que 10 personnes lorsque le feu est parti. Aux 1er, 2e et 3e étages, les appartements souffrent de dégâts des eaux causés par l'arrosage intensif de l'immeuble pendant la lutte contre le feu. Un moindre mal au vu de l'état des appartements du 4e (en partie touchés par le feu), 5e et 6e étages qui ont été détruits par les flammes. C'est au total 13 appartements détruits par le feu, 3 parles eaux, [pic][pic]6 très fortement endommagés et 600m² de toiture partis en fumée.
Rencontré sur les lieux du sinistre, Marc Bauer, le maire de la station, expliquait que l'incident n'aurait pas de conséquences pour le logement des Championnats de ski qui auront lieu en février 2009. « Ces appartements sont principalement occupés par des familles à l'année et par des saisonniers. Ça pose unproblème de relogement ». L'association Vie Val d'Is vient d'ailleurs de mettre en place une chaîne de solidarité afin de combler les besoins les plus urgents des résidents touchés par le drame. Les personnes intéressées pour venir en aide peuvent contacter l'association au 04 79 06 83 78.
« Actuellement, il demeure de gros problèmes de sécurité. De nombreux appartements ont été ouverts par lespompiers dans le cadre de leur mission et des morceaux de toiture menacent de tomber. Nous ne savons pas encore si les dalles des derniers étages sont stables », expliquait l'adjudant chef Jumel de la gendarmerie de Val-d'Isère. C'est pour cette raison que les propriétaires de logements sont invités à se rendre dans les appartements uniquement accompagnés par des gendarmes. La gendarmerie recensel'état des logements. Les résidents peuvent s'adresser à la mairie, au syndic ou à l'office du tourisme pour en connaître l'état.
Il aura fallu plus de 24 heures aux sapeurs-pompiers de Savoie pour venir à bout de l'incendie. Parti samedi vers 7h 30, il était maîtrisé samedi soir et enfin éteint dimanche à 10h 30. La lutte contre l'incendie aura nécessité le concours des pompiers venant de Tarentaise,du Beaufortain, de Maurienne et de l'Avant-pays savoyard. Trois relèves pour parvenir à éteindre un feu parti d'un appartement occupé par une famille du 6e étage (lire notre édition de dimanche 12 octobre).

ENTREMONT-LE-VIEUX
Découverte d'ossements humains

Des restes d'ossements humains et un crucifix. Un homme a fait cette macabre découverte hier matin en Chartreuse alors qu'il coupait dubois pour l'hiver. Il se trouvait à Entremont-le-Vieux, dans le hameau des Teppaz quand des fragments d'os ont attiré son attention. Il a aussitôt alerté la gendarmerie qui a dépêché sur place le service d'identification criminelle. Dans le même temps, le maire Jean-Paul Claret se rendait sur place. "Nous avons tout de suite pensé à l'ancien cimetière, dont la terre a pu être utilisée pour servirde remblais. Il arrive que l'on retrouve d'anciens fragments lors de travaux, " explique le maire de la commune.

LA TERRASSE
Plongeon de quarante mètres pour un poids lourd

Le chauffeur d'un poids lourd a dû être désincarcéré de sa cabine, transformée en prison de métal, hier en début d'après-midi après un accident sur la RD 30, la route des Petites-Roches, entre Saint-Bernard-du-Touvet...
tracking img