Francais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (281 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le pluriel a, dans l’œuvre, toute son importance. La Présidente de Tourvel meurt d’avoir aimé Valmont. Prévan est (temporairement) humilié par la Marquise deMerteuil, qui voulait simplement prouver sa supériorité au Vicomte en perdant un homme qui avait la réputation de perdre les femmes. Le Vicomte de Valmont meurt en duel,contre Danceny, parce que son ancienne alliée, la Marquise de Merteuil l’a trahi. La Marquise de Merteuil perd son prestige et sa réputation par les lettres envoyéesà Valmont et remises par ce dernier au Chevalier Danceny, qui les fait circuler. Danceny perd ses illusions, son amour pour Cécile de Volanges, et s’exile. Cécile,trompée par Valmont et par Merteuil, mais aussi par Danceny, rentre au couvent.
Ces liaisons sont d’autant plus dangereuses qu’elles n’épargnent personne : Mme deVolanges, qui avait prévu un mariage prestigieux pour sa fille accepte de voir celle-ci prendre le voile, et découvre à quel point elle a été trompée par la Marquisede Merteuil; la mort lui enlève une amie en la Présidente de Tourvel. Mme de Rosemonde elle-même, pourtant éloignée des vicissitudes de la vie mondaine, perd sonneveu, Valmont, à qui elle vouait un amour tout maternel. De plus, destinataire des lettres qui achèvent le roman, seule à connaître l’ampleur du désastre, elle clôt sadernière lettre à Mme de Volanges par ces mots : "laissons ["ces tristes événements"] dans l’oubli qui leur convient; et sans chercher d’inutiles et d’affligeanteslumières, soumettons-nous aux décrets de la Providence, et croyons à la sagesse de ses vues, lors même qu’elle ne nous permet pas de les comprendre." (lettre 172)
tracking img