Gainsborough - les epoux andrews

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1234 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction :

Thomas Gainsborough est un peintre de l’école anglaise du XVIII° siècle. Il est né en 1727 à Suffolk.
Très tôt il manifesta des dons de dessinateur, et sa famille accepta de l'envoyer à Londres vers 1740, où il devint l'assistant du graveur français Gravelot, qui diffusa en Angleterre le style rococo.
Le jeune homme se mit à peindre sans recevoir de véritable formation, etsans avoir la possibilité de se rendre en Italie. Son premier penchant se dirige vers la peinture de paysage. Mais ne pouvant gagner sa vie dans la capitale, Gainsborough retourna en 1746 dans son pays natal après avoir épousé Margaret Burr. À Sudbury, puis à Ipswich, il se fit rapidement une clientèle parmi la bourgeoisie et la petite noblesse locales grâce à son talent de portraitiste.
Ildevint rapidement le portraitiste à la mode. Il eut également la possibilité d'exposer à Londres dès 1761. Ce succès ne lui laissait guère de répit pour approfondir son art de paysagiste.
En 1774, Gainsborough quitte Bath pour s'établir à Londres où sa réputation était déjà grande. Il expose parfois à la Royal Academy, mais n'entretient pas de bons rapports avec l'establishment artistique, qui luireproche son indépendance vis-à-vis de la grande tradition picturale italienne.
Jusqu'à sa mort survenue à la suite d'un cancer, le peintre, fidèle à lui-même, poursuit sa double carrière de portraitiste et de paysagiste.

En quoi cette œuvre est représentative de son œuvre ?

I) Art du portrait ou art du paysage : fusion de deux styles de représentation ?

Il s’agit du portrait de RobertAndrews et de Frances Carter. Le tableau fut réalisé par Gainsborough peu de temps après leur mariage, en novembre 1748.
Le couple est placé devant un très gros chêne, dans un décor très anglais qui est celui de leur propriété agricole. Robert Andrews se tient, détaché, la mine élégante, appuyé contre le banc sur lequel est assise sa femme. Son fusil sous le bras et son chien de chasse àproximité.l’attitude de son épouse semble plus passive.

A cette époque de l’histoire anglaise, l’agriculture connaissait un très grand essor et était synonyme d’abondance et de richesse pour les exploitants.

Des détails, sur ce tableau, nous montrent que la ferme possédée par les Andrews se veut moderne : le blé est planté en sillons étroits, selon les théories alors très récentes etcontroversées de l’agronome Jethro Tull.

En arrière plan, on peut apercevoir des moutons d’une nouvelle espèce, à l’alimentation moins difficile et donc plus rentables.
Robert Andrews se tient, détaché, la mine aussi élégante que pédante, appuyé contre le banc sur lequel est assise sa femme. Son fusil sous le bras et son chien de chasse à proximité, le bourgeois est comme pressé, semblant poser pourune photographie le temps d’une courte pause.

Certains avancent que de l’espace a été réservé sur le banc pour peindre un éventuel enfant.
Il existe deux interprétations fameuses à ce tableau.

La première est celle de Gillian Rose et porte sur le genre et la place de chacun dans le couple bourgeois anglais de l’époque. Selon l’analyste, Robert Andrews domine le paysage, tandis que safemme en fait parti, presque au même titre que le troupeau d’animaux derrière elle ; passivement. Il est le « landowner », le propriétaire, elle n’est que son épouse.

I) analyse avec d’autres œuvres :

Conclusion : (Textes, contextes de l’œuvres) :
Comme précédemment évoqué il est dans un premier temps influencé par Gravelot et le rococo mais vers les années 187O, il découvre Van Dyck etRubens, et se libère des conventions du rococo. En dehors de la peinture, l'artiste se passionne pour la musique et le théâtre ; il joue de la viole de gambe et se lie à des musiciens et à des acteurs dont il donnera de nombreux portraits. Les écrivains et la littérature, en revanche, l'attirent peu, ce qui est à rapprocher de son indifférence à l'égard de la peinture d'histoire et de la peinture...
tracking img