Garantie obseque

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2138 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
0

Garantie Obsèques

SOMMAIRE

INTRODUCTION

I] LA GARANTIE OBSEQUES : DEFINITION.

A) Généralités.
B) Comment prévoir ses obsèques ?
C) Législation.

II] LE MARCHE DE LA GARANTIE OBSEQUES.

A) La répartition du marché.
B) L’adaptation de l’offre.

III] QUEL CONTRAT CHOISIR ?
A) Les contrats d’obsèques en capital.
B) Les contrats d’obsèques en prestation.

IV] LESPARTICULARITES DE LA GARANTIE OBSEQUES.

A) Les avantages.
B) La différence avec une allocation obsèques.

CONCLUSION
SOURCES

INTRODUCTION

Parler de la mort et des obsèques reste encore en France un sujet tabou. Il semblerait même que pour certaines personnes associer le terme assurance à celui d’obsèques est totalement inconcevable. C’est pourquoi les organismes aujourd’hui ont du mal àpromouvoir ce type d’assurance.
En 2006 l’assurance vie a été le placement favori des français soit 22 millions de souscripteurs. (1) De plus, selon le sondage linternaute (2) plus de la moitié des français font confiance à l’assurance vie. La garantie obsèques étant une dérivée de celle-ci, elle à toutes les chances en parallèle du développement des mœurs, de s’affirmer d’ici quelques années.Ce compte rendu expose à travers différentes parties les composantes, les modalités ou encore la nécessité de souscrire un tel contrat.


I) LA GARANTIE OBSEQUES : DEFINITION.

A) Généralités :

Les contrats d’assurance vie peuvent être regroupés en trois catégories. Tout d’abord l’assurance vie en cas de vie, c’est-à-dire l’éventualité de la survie de l’assuré. D’autres parts,l’assurance vie en cas de décès soit l’éventualité du décès de l’assuré (garantie obsèques), puis l’assurance dite mixte qui combine les deux éventualités du décès et de la survie de l’assuré.

La garantie obsèques est un service proposé par un organisme à un souscripteur qui en versant des cotisations régulières ou une prime unique, permet lors de son décès de fournir une prestation qui servira àla gestion des détails et au financement total ou en partie de la cérémonie funéraire.

Elle permet donc de capitaliser pour l’organisation et le financement d’une cérémonie funéraire mais surtout d’éviter à son entourage toutes les incommodités qui sont généralement lourdes. Le contractant permet également à ses proches d’envisager ce passage difficile avec sérénité mais aussi d’être certainque ses souhaits pourront être respectés.

B)Comment prévoir ses obsèques :
Actuellement, on estime en moyenne à 3900 euros les coûts d’une cérémonie funéraire.
Compte tenu de ce tarif, il vaut mieux être au courant des points essentiels à prendre en compte :
• Le séjour en chambre funéraire
Les frais se fixent suivant les nombres de jours pendant lesquels on pense garder la dépouille
•Les soins de conservation et de présentation
Actuellement, les services d’un embaumeur prennent une place significative dans les dépenses d’obsèques. Plus on recherche la qualité et la précision pour les soins mortuaires, plus la note sera élevée.
• La crémation, dans le cas d’incinération du corps ou les travaux de cimetière, dans le cas d’un enterrement classique
Selon que le défunt de sonvivant souhaitait être enterré ou se faire incinérer, les tarifs du crématorium ou bien les frais de travaux du cimetière sont à prendre en compte
• Le cercueil ou l’urne (selon les cas) avec les divers accessoires qui les accompagnent
Cela fait l’objet d’une polémique vu que les coûts d’un cercueil ou d’une urne ne se chiffrent plus que rarement en centaines d’euros. Des tarifs largementcritiqués par la majorité des Français. Il s’agit de l’une des dépenses les plus importantes des obsèques.
• La sépulture
Les monuments, la marbrerie, les plaques, les emblèmes à caractères religieux… ce sont des détails qui peuvent augmenter la note
• Le convoi :
Il s’agit principalement du corbillard et des autres véhicules commandés pour l’occasion. Leurs tarifs varient considérablement...
tracking img