Giono

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1358 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Jean Gionio.

A) Biographie :

Jean Giono est né a Manosque le 30 mars 1895. Il a vécu en Provence, avec sa famille. Il est issu d’un milieu modeste, son père était un cordonnier italien et sa mère était repasseuse de nationalité française. Fils unique, il fit ses études au collège de Manosque. Il dut abandonner sa scolarité à l’âge de 16ans, car son père est tombé malade, et il n’a pucontinuer à travailler. Jean trouva un travail pour aider financièrement ses parents. Il devint employé dans une banque.
En 1916, la première guerre mondiale va le traumatiser. En effet, il participe à la guerre de Verdun et perd de nombreux amis notamment son meilleur ami. Choqué par l’atrocité de la guerre Gionio est devenu un pacifiste convaincu.
Il se cultive lui-même en lisant énormément, ildécouvre alors des grands auteurs classiques et évolue petit à petit vers l’écriture.
En 1920, son père décède et la même année il épouse Elise Maurin. 4ans plus tard il publie un premier recueil de vers ; Accompagnés de la flûte. Ensuite il écrit un autre ouvrage : la naissance de l’odyssée mais celui-ci va être refusé par l’éditeur, et va être publié en 1930. Son premier succès, va être en 1929avec la Colline. Gionio décide alors de se consacrer entièrement dans l’écriture et quitte son emploie a la banque.
Dans les années 30, il écrit des romans qui touche un public plus jeune. Gionio ne perd aucune occasion d’afficher son pacifisme, sa foi en l’être humain et en la tradition rurale. La décennie, fait qu’il se rapproche des communistes, mais s’en éloigne très vite, renvoyant dos à dosles systèmes capitaliste et communiste. Tout cela va lui attirer des ennuies car dés le début de la seconde guerre mondiale il est emprisonné, pendant 2mois pour ses écrits pacifistes ("Refus d’obéissance", "Lettre aux paysans pour la pauvreté et la paix", …).. Un non-lieu a finalement été prononcé, et il sera libéré des obligations militaires.
En 1944, il est à nouveau injustement emprisonné, acause de la rancune des communiste. Il sera libéré un an plus tard sans avoir été inculpé, mais sera exclu du comité national des écrivains et ne peut rien publier pendant 3ans. Après la guerre, il met l’homme avec toute sa complexité et son ambiguïté, au cœur de ses romans. Il écrit de nombreux romans et est élu à l’Académie Goncourt. Et consacre aussi de son temps au cinéma.
Jean Gionio subitun premier accident cardiaque en 1962 et meurt le 9octbre 1970 à la suite d’une nouvelle crise cardiaque.

b) Présentation globale de l’œuvre :
Giono est avant tout romancier cependant son œuvre est assez dense et très variée avec des poèmes, contes et nouvelles (solitude de la pitié), essais, théâtre (8 pièces), traduction de Moby Dick, cinéma (scenario pour L’eau Vive et un Roi sansDivertissement ; metteur en scène pour Crésus), nombreuses préfaces, articles de journaux, il s’essaye même au récit de voyage (Voyage en Italie) et compte rendu de procès (Notes sur l’affaire Dominici).
Son œuvre s’affirme comme l’une des premières du XXème siècle et mêle un humanisme à une révolte contre la société au XXème siècle.
Le style de Giono n’a cessé de se modifier, on note une progressiondans sa carrière romanesque. Sa première période s’appuie sur la dualité entre l’homme et le monde (force cosmique) face aux questions morales et métaphysiques (nature au centre).
"Colline" en 1929, son premier grand succès, le pousse à vivre de sa plume.
Au début des années 1930, il aborde une nouvelle conception du roman. Les personnages sont moins réels, les allégories plus nombreuses sans pourautant devenir fantastiques. Les lieux sont hors du temps et de l’espace. Il y décrit la cruauté de la guerre, qui l’a tant marquée, ainsi que l’impuissance de l’homme face à la nature.
Quelques œuvres : Le Grands Troupeau (1931), Les Lanceurs de Graines (1932), Le Serpent d’Etoiles (1933), Le Chant Du Monde (1934), Que me joie demeure (1935), Bataille Dans La Montagne (1937).
En 1932, il...
tracking img