Gjhg

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2746 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document





Momodou Mbaye
Fatou Cisse



Introduction:

Le monde s’effondre, ou si vous préférez « Things fall apart », son titre en anglais, duquel il est une traduction, a cette année 2008, cinquante ans. Et le projet, le but de son auteur atoujours été de conservé dans ses textes une culture africaine vivace. La peur que les générations futures perdent cela est fort justifiée, aussi le titre met-t-il l’accent sur une possibilité que la culture africaine, du moins la partie importante soit perdue. L’étude de ce roman devient dès lors une prise de conscience des richesses que nous sommes en train de perdre. Afin de mieux comprendre lelivre, il est nécessaire de revisiter la vie de Achebe qui, à bien des points, marque de son empreinte son œuvre. On résumera ensuite l’histoire du roman avant d’étudier les personnages et les thèmes

I -Présentation de l'auteur:

1-Biographie:

Originaire du Nigeria et auteur d'un roman traduit en 50 langues et vendu à plus de 12 millions d'exemplaires,
Albert Chinualumogu Achebe est né le 16novembre 1930 à Ogidi, dans l’est du Nigeria, de parents Ibo. Il est le cinquième des six enfants de ses parents, Isaiah Okafo et Janet Achebe, qui sont de fervents chrétiens. Le jeune Achebe commence ses études à l’école missionnaire tout en ayant l’occasion de vivre une "vie villageoise traditionnelle" dans un environnement encore épargné par la colonisation. Il est donc influencé par deuxcultures, la culture ibo traditionnelle et la culture anglaise.

Bon élève, surnommé "le dictionnaire" pour sa connaissance de l’anglais, Achebe obtient une bourse et continue ensuite ses études au "Gouvernement collège" d’Umuahia (une ville qui figurera souvent dans ses romans) de 1944 à 1947, puis à l’université d’Ibadan de 1948 à 1953, année où il obtient son BA (l’équivalent d’une maîtrise dansle système français). Avant d’entrer à La Nigérian Broadcasting Corporation (NBC), Achebe effectue quelques voyages en Afrique et aux Etats-Unis et travaille quelques temps comme professeur. Il suit une formation à la BBC, et commença à travailler à la NBC en 1954. En 1958, il écrit son premier roman, "Things fall apart" (Le monde s’effondre), en réaction à ce qu’il considérait comme unedescription inexacte de la vie des africains par les européens.
Au cours de sa scolarité et de ses études universitaires, Achebe a apprit a apprécier la littérature anglaise, mais s’est aussi rendu compte que certains de ces livres dépeignaient les africains avec un racisme latent. Achebe voulait faire un roman décrivant les africains comme ils les connaissait.

Le roman connaîtra un énorme succès etest à ce jour l’un des plus célèbres, sinon le plus célèbre roman écrit en anglais par un africain. L’histoire est centrée sur Okonkwo, lutteur traditionnel, homme ambitieux, dont la vie est perturbée par la modification des structures traditionnelles de la vie au village suite aux contacts avec les européens. Achebe raconte les conséquences de la colonisation sur la vie d’un village africain, dupoint de vue d’un africain et décrit, sans l’idéaliser (certaines traditions pouvaient être cruelles), un monde qui se suffisait à lui même et qui a commencé à s’effondrer avec l’arrivée de la colonisation.

Il obtient le "Margaret Wong Mémorial Prize" en 1959, le premier d’une longue série de récompenses littéraires. En 1960, il publie son second roman, "No longer at ease" (Le malaise), qui estla suite de son premier roman. Obi Okonkwo, petit-fils du personnage principal du "Monde s’effondre" revient au Nigeria dans les années 50 avec un diplôme d’une université anglaise. Il a de grosses attentes concernant son futur travail, son salaire et tout le prestige attaché à sa future situation sociale, mais rien ne passe comme prévu dans un environnement qu’il ne maîtrise pas.

L’action de...
tracking img