Groupement de texte sur l'analogie surrealiste

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1175 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Classes de Tle
Cours de littérature

Groupement de textes

1- Titre : Types et fonctions de l’analogie dans la poésie surréaliste

2- Niveau d’intervention : Classes de Terminale
3- Pré-requis
Les élèves devront maîtriser au préalable les unités didactiques suivantes :
- les figures de style et leurs fonctions,
- l’écriture surréaliste
- les champs lexicaux et sémantiques
4-Objectifs spécifiques :
À l’issue de ce groupement, l’élève devra être capable :
- d’identifier les formes d’association d’images dans la poésie surréaliste,
- de déterminer leurs principales fonctions dans les poèmes de cette mouvance artistique.

5- Textes du groupement
Texte 1- André Breton, « Ma femme », L’Union libre, 1931
Texte 2- « Cortège », Jacques Prévert, Paroles, Gallimard, 1949Texte 3 : « La Courbe de tes yeux », Paul Eluard, Capitale de la douleur, 1926
Texte 4 : « Il était une feuille... », Robert Desnos, 1929.
Texte 5 : « Soleil serpent », Aimé Césaire, Les Armes miraculeuses, Gallimard, 1946.

6- Durée de l’activité
Les textes seront remis aux élèves une semaine à l’avance, l’analyse de ces textes sera menée de la manière suivante :
- lecture méthodiquedes textes : 5 heures
- confrontation des textes : 1 heure,
- conclusion de l’étude, 1 heure,
- évaluation sous la forme d’une épreuve de langue, 2 heures
soit au total neuf (9) heures d’étude.

7- Méthodes d’approche des textes :
Pour étudier les textes proposés, les outils d’analyse suivants pourront être convoqués :
- les figures de style,
- les formes poétiques et laversification,
- les champs lexicaux et sémantiques,
- les temps verbaux,
- les éléments de syntaxe (ponctuation, liens logiques, structure des phrases…)
L’étude s’appuiera sur des lectures méthodiques et des exercices d’application des cours de langue française.

8- Évaluation
Elle aura pour but de vérifier les acquis des élèves sur l’identification d’une analogie dans le poème surréaliste et sacapacité à en commenter la vision du monde du poète.


Texte 1 : L’Union libre
Ma femme à la chevelure de feu de bois
Aux pensées d'éclairs de chaleur
A la taille de sablier
Ma femme à la taille de loutre entre les dents du tigre
Ma femme à la bouche de cocarde et de bouquet d'étoiles de
dernière grandeur
Aux dents d'empreintes de souris blanche sur la terre blanche
A la langue d'ambreet de verre frottés
Ma femme à la langue d'hostie poignardée
A la langue de poupée qui ouvre et ferme les yeux
A la langue de pierre incroyable
Ma femme aux cils de bâtons d'écriture d'enfant
Aux sourcils de bord de nid d'hirondelle
Ma femme aux tempes d'ardoise de toit de serre
Et de buée aux vitres
Ma femme aux épaules de champagne
Et de fontaine à têtes de dauphins sous la glace
Mafemme aux poignets d'allumettes
Ma femme aux doigts de hasard et d'as de coeur
Aux doigts de foin coupé
Ma femme aux aisselles de martre et de fênes
De nuit de la Saint-Jean
De troène et de nid de scalares
Aux bras d'écume de mer et d'écluse
Et de mélange du blé et du moulin
Ma femme aux jambes de fusée
Aux mouvements d'horlogerie et de désespoir
André Breton, « Ma femme », L’Union libre,1931
Texte 2 : Cortège
Un vieillard en or avec une montre en deuil
Une reine de peine avec un homme d’Angleterre
Et des travailleurs de la paix avec des gardiens de la mer
Un hussard de la farce avec un dindon de la mort
Un serpent à café avec un moulin à lunettes
Un chasseur de corde avec un danseur de têtes
Un maréchal d’écume avec une pipe en retraite
Un chiard en habit noir avec ungentleman au maillot
Un compositeur de potence avec un gibier de musique
Un ramasseur de conscience avec un directeur de mégots
Un repasseur de Coligny avec un amiral de ciseaux
Une petite sœur du Bengale avec un tigre de Saint-Vincent-de-Paul
Un professeur de porcelaine avec un raccommodeur de philosophie
Un contrôleur de la Table Ronde avec des chevaliers de la Compagnie du gaz de Paris...
tracking img