Guy de maupassant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (410 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Guy de Maupassant, issu de la petite noblesse de Province, est né en 1850 au château de Miromesnil près de Dieppe en Normandie. Après la séparation de ses parents en 1860, il vit avec sa mère prèsdes paysans.

Chassé du préceptorat d'Yvetot pour son rationalisme, il entre au lycée de Rouen ou, grâce à Louis Bouilhet, il rencontre Flaubert. il en ressort bachelier en 1869.

Il arrive alorsà Paris pour faire des études de droit vite interrompues par la guerre franco-prussienne. Mobilisé, il se souviendra de son expérience et surtout de sa haine envers les militaires rudes et lespolitiques qui déclenchent les conflits.

Rentré à Paris, il connait la vie de bureau à l'instruction publique ou ses rares moments d'évasion sur la Seine lui inspireront Une Partie de Campagne (1878).Toujours sous l'influence de Flaubert, il écrit des poèmes comme Au bord de l'eau. en 1880, il commence à fréquenter l'école naturaliste et Zola. La publication des Soirées de Medan révèle Boulede Suif, Maupassant a acquis suffisamment de notoriété pour vivre de sa plume.

Entre 1880 et 1891, Maupassant va écrire près de 300 nouvelles réunies en 18 volumes et 6 romans dont Une Vie en1883. Maupassant réussit conjointement dans le milieu journaliste dont il fait la satire dans Bel-Ami (1885). Apres Mont-Oriol (1887) et Pierre et Jean (1889), Maupassant dépeint la vie mondaine ens'inspirant de ses propres aventures dans Fort comme la mort (1889) et Notre Coeur (1890). Les portes de la haute société lui sont désormais ouvertes, il fréquente les salons, a de nombreuses maitresseset voyage beaucoup sur son yacht Le Bel-Ami, rapportant ses souvenirs dans des nouvelles comme Sur l'eau (1888).

Cependant depuis 1884, Maupassant souffre de névralgies, victime d'hallucinations etde crises d'angoisse, son mal se répand. Il a alors l'impression de sentir près de lui une force mystérieuse et hostile, Le Horla. Syphillitique, il est condamné à mourir de dégénérescence....
tracking img