Hamza

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1998 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 décembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
L’électricité est la forme d’énergie la plus universellement utilisée dans les installations industrielles et les bâtiments du secteur tertiaire. Bien adaptée aux impératifs de l’économie moderne, l’électricité peut également compromettre gravement la sécurité des personnes.Car, le manque de perception visuelle directe de ce type d’énergie entraîne fréquemment des conséquences redoutablesoccasionnéespar des risques ignorés ou sous-estimés. | | | Le passage du courant électrique à travers le corps, même de faible intensité, est dangereux, provoquant des excitations musculaires violentes pouvant entraîner des séquelles temporaires ou permanentes, ou pire, la tétanisation et la mort immédiate. Les accidents d’origine électrique, s’ils sont relativement plus rares et endiminution par rapport à d’autres risques, sont beaucoup plus souvent mortels que tous les autres types d’accidents répertoriés. Outre les dangers des contacts électriques (électrisation/électrocution), les blessures par brûlures occasionnées par l’exposition aux arcs électriques, les dangers d’incendie et d’explosion, les chutes de hauteur entrainées par les contractions musculaires aggravent leseffets du risque d’origine électrique. Les différents risques électriques Risque de contact direct avec une pièce normalement sous tension Risque de contact indirect avec une pièce conductrice mise accidentellement sous tension Risque d’électrisation « à distance » (sans contact), par amorçage Risques d’incendies et exposions, dus notamment aux arcs électriques lors d’un court-circuit,et à l'accumulation d'électricité statique provoquant des étincelles. Effets de l’électricité sur l’organisme Brûlures internes (le courant pénètre dans le corps). Les brûlures causées par un contact avec une source de haute tension peuvent attaquer les tissus internes et ne laisser que de très petites lésions sur la peau. Brûlures externes par l’arc électrique ou la projection de métal enfusion Contraction involontaire des muscles (choc électrique) pouvant entraîner des phénomènes de « collage » aux conducteurs ou de chute associée à l'effet de surprise par rejet de la victime sur une échelle, un échafaudage… (ce genre de chute totalement incontrôlée entraîne généralement de graves blessures). Arrêt respiratoire ou cardiaque par électrocution (fatale) Séquellesneurologiques (lésions de la moelle épinière, du plexus et des nerfs périphériques…) Séquelles cardio-vasculaires Séquelles sensorielles (oculaires, auditives : surdité, vertiges) Intensité  | Perception des effets (variables suivant les personnes et circonstances) | 0,5 à 1 mA8 mA20 mA30 mA40 mA à 80 mA1000 mA2000 mA | seuil de perception suivant l'état de la peauchoc au toucher,réactions brutales (« secousse électrique »)début de tétanisation de la cage thoracique et des muscles, contracture (incapacité de lâcher prise) paralysie ventilatoire fibrillation ventriculaire (dépendant du temps d’exposition)arrêt cardiaque Inhibition des centres nerveux atteints instantanée | - la tétanisation est une paralysie des muscles. Le sujet peut succomber par asphyxie du fait dublocage de sa cage thoracique.- la fibrillation ventriculaire est la contraction anarchique du muscle cardiaque. Elle ne cède jamais spontanément, mais seulement grâce à des contre-chocs électriques appliqués par un défibrillateur. La résistance du corps humain varie en fonction de l'état de la peau (sèche, humide, mouillée) et de la tension de contact. Les situations à risques Les travauxélectriquesCes travaux ont pour but de réaliser, de modifier, d'entretenir, de réparer un ouvrage électrique. Ils font l'objet d'une étude préalable générale, ou au coup par coup, définissant la succession des opérations et les consignes de sécurité. Pour participer à un travail, il faut être habilité et désigné. Les interventions électriquesCes interventions sont des opérations de courte durée et...