Hegel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1274 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Il s’agit de répondre aux questions posées sur le texte, sans faire d’introduction générale ni de conclusion au devoir. Vous numérotez les questions et vous y répondez.Question 1 : -expliquer l’ idée(ou thèse) du texte (5-10 lignes)-situer, puis nommer le type d’ argument (est-ce une opposition ?, une conséquence ? ….) enfin (et surtout !) expliquer le contenu de l’ argument. Faire appel auxconcepts, définitions vus en cours afin de dépasser la simple paraphrase.Question 2 : - expliquer les phrases dans leur contexte. (5-10 lignes)Question 3 : Cette question se présente sous la forme d’une question générale qui reprend plus ou moins la thèse du texte. On vous demande d’y réfléchir de manière personnelle.- réflexion personnelle à construire de la façon suivante :° Une phrase ou deuxd’introduction, rappelant l’avis de l’auteur sur la question et présentant votre propre idée directrice (sous une forme interrogative)° 1 ou 2 paragraphes (2 de préférence) ou vous exposez vos arguments. Rappel : Un paragraphe (15 lignes environ) est composé d’une idée, d’arguments, définitions, explications, exemple, référence philosophique si vous en connaissez une sur le sujet traité dans leparagraphe, et d’une phrase de conclusion pour dire à quoi aboutit votre paragraphe.° Une ou deux phrases de conclusion générale pour répondre à la question posée au départ.Exemple de sujet : Texte de HEGEL (philosophe allemand du 19ème siècle)"Cette conscience de lui-même, l'homme l'acquiert de deux manières : Théoriquement, en prenant conscience de ce qu'il est intérieurement, de tous les mouvements deson âme, de toutes les nuances de ses sentiments, en cherchant à se représenter à lui-même, tel qu'il se découvre par la pensée, et à se reconnaître dans cette représentation qu'il offre à ses propres yeux. Mais l'homme est également engagé dan des rapports pratiques avec le monde extérieur, et de ces rapports naît également le besoin de transformer ce monde, comme lui-même, dans la mesure où il enfait partie, en lui imprimant son cachet personnel. Et il le fait pour encore se reconnaître lui-même dans la forme des choses, pour jouir de lui-même comme d'une réalité extérieure. On saisit déjà cette tendance dans les premières impulsions de l'enfant : il veut voir des choses dont il soit lui-même l'auteur, et s'il lance des pierres dans l'eau, c'est pour voir ces cercles qui se forment etqui sont son oeuvre dans laquelle il retrouve comme un reflet de lui-même "Questions :1- quelle est l’ idée principale de ce texte et quelles sont les étapes de son argumentation ?2- expliquez : « se reconnaître dans cette représentation qu’il offre à ses propres yeux ».3- Avoir conscience de soi suffit-il pour avoir la connaissance de soi ?Corrigé du devoir :Question n° 1 : a- la thèse du texte :laconscience de soi n’ est pas innée chez l’ homme. Elle s’ acquiert progressivement, à travers la réflexion sur soi- même, et à travers les actions que nous faisons, qui sont la preuve de nos choix, de notre liberté. Le petit enfant humain a des sensations physiques, une sorte de conscience spontanée mais il n’est pas encore capable de faire la synthèse de ses sensations, d’analyser ce qui luiarrive (conscience réfléchie). La conscience de soi fait donc l’objet d’un apprentissage qui s’opère de deux manières, c’est ce qu’explique Hegel dans ce texte.Les étapes de l’ argumentation :Le texte peut se diviser en 3 étapes :1e étape : de la ligne 1 à 6 (je situe l’argument), Hegel analyse une 1ère méthode (je nomme l’argument) par laquelle l’homme prend conscience de lui même : (j’expliquel’argument) nous sommes capables de conscience « réfléchie » c’est à dire de nous interroger sur ce que nous faisons, ce que nous pensons. Nous analysons nos sentiments, leurs « nuances ». Nous nous construisons une certaine image de nous-même peut-être pas toujours très réaliste (idéalisation de soi ou dévalorisation).2e étape : de la ligne 6 à 12, Hegel expose une 2ème manière de prendre...
tracking img