Hihi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1745 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1. Le phénomène, il y a une vingtaine d’années, avait déjà inspiré un livre, La rumeur d’Orléans. Il n’en reste pas moins fortement présent et toujours aussi difficilement explicable
2. aujourd’hui.
C’est ainsi que s’intéressent à la rumeur les documents de notre corpus. Si Beaumarchais, à travers le personnage de Bazile, dans Le Barbier de Séville (1775) en dessine un visage tout àfait particulier, celui de la calomnie, le document administratif extrait de Maîtrise et information administrative publié en octobre 1982, se préoccupe de l’étudier quasi-scientifiquement. Jean-Noël Kapferer dans son essai publié en 1987 présente " les rumeurs [comme] le plus vieux média du monde ". Jean-Jacques Bozonnet évoque celle tentant d’expliquer les incroyables inondations d’Abbeville dansle journal Le Monde le 14 avril 2001. C’est aussi à l’actualité, celle tragique du 11 septembre 2001, que Pessin consacre son dessin satirique dans le même quotidien le 20 octobre 2001.
Ces différents documents nous proposent donc une tentative de définition de la rumeur sous ses différents aspects, s’interrogent sur son fonctionnement et les conditions qui guident sa propagation, ainsi quesur les tentatives de remédiation.

Les documents de notre corpus tentent donc l’esquisse de la rumeur. Elle apparaît avant tout comme un phénomène mystérieux, voire magique, et qui reste méconnu, malgré toutes les tentatives d’explication, et les déplorations, affirme Jean-Noël Kapferer. C’est une manifestation collective qui touche l’ensemble du groupe comme en témoigne le documentadministratif anonyme. La difficulté de le définir amène certains auteurs à utiliser la
3. métaphore. Ainsi, Beaumarchais, dans une énumération accumulative, l’assimile-t-il tour à tour à un végétal, un serpent, un volatile, hirondelle ou oiseau de proie, et Jean-Jacques Bozonnet, inspiré part le contexte éminemment aquatique de son article, à " l’eau vive ". Il s’agit, en tout cas, d’uneinformation qui court dans le groupe, souvent fausse mais parfois vraie, et qui fonctionne par le " bouche-à-oreille " (document 3).
Certains étudient le phénomène dans sa généralité, d’autres en rapportent ou en analysent des exemples concrets issus de l’actualité. Jean-Jacques Bozonnet s’attarde dans le journal Le Monde, sur la rumeur d’Abbeville , les inondations dans la Somme,extraordinairement persistantes et abondantes, ne peuvent être dues seulement à la pluviométrie - et la rumeur court - : " jamais la Somme n’était sortie aussi loin et aussi vite de son lit "… " il y a un schmilblick quelque part ", " pour préserver Paris, on nous a inondés ". Pessin part aussi des événements d’une explosive actualité pour satiriser le phénomène de la rumeur. Le phylactère reproduisant la remarqueà sa femme du téléspectateur avachi dan son fauteuil évoque à la fois la manipulation exercée par les médias et l’impasse absurde auxquelles conduit la rumeur puisqu’on ne peut, sans risque, ni " sortir dehors " ni " rester chez soi ".
Quoi qu’il en soit, la rumeur apparaît comme une " information parallèle ", dit Jean-Noël Kapferer, qui double horizontalement les informations officiellesverticalement diffusées par les médias. Ce n’est ni un " ersatz ", ni un pis-aller ". Elle ne peut être vue seulement comme fausse, fantaisiste ou irrationnelle.
Ainsi, la rumeur, fausse ou vraie, reste un phénomène mystérieux et à multiples facettes, qui se caractérise aussi notablement par les conditions et le fonctionnement de sa propagation.

Comment naît une rumeur ? La plupartdu temps, elle est le fruit d’une tentative d’explication dans un état d’inquiétude et de suspicion. C’est ce qu’analyse le document administratif. C’est aussi la situation des inondés d’Abbeville ou l’angoisse du télespectateur figé devant son écran après les attentats du 11 septembre. La volonté d’explication est d’autant plus forte que le phénomène est inédit (document 4) Et les rumeurs sont...
tracking img