Histoire de l'art - sunday bloody sunday, u2 - analyse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1031 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ANALYSE

A – Paroles

1 - « This is not a rebel song
This song is Sunday Bloody Sunday »
Ces vers annoncent la volonté du groupe de ne pas entraîner plus de violences, mais de faire la paix.

2 - « I can't believe the news today
Oh, I can't close my eyes
And make it go away »
Ces vers montrent à quel point le groupe a été choqué par les événements du Bloody Sunday ; ils nepouvaient pas y croire lorsqu'ils en ont entendu parler dans les médias mais ne pouvaient pas chasser les images de leur esprit.

3 - « How long...
How long must we sing this song
How long, how long...
Cause tonight... we can be as one
Tonight... »
Ici le thème s'élargit, car le chanteur demande pour combien de temps les artistes devront-ils se mobiliser contre les atrocités de la guerre ;cela concerne certes le Bloody Sunday, mais aussi toute le période des Troubles en Irlande du Nord et plus largement la guerre et la violence dans le monde.
Ces vers rappellent l'union des manifestants qui se sont fait tirer dessus, mais aussi appellent à la paix et disent que si nous étions tous unis, personne n'aurait à être tué de la sorte.
Cette partie est le refrain de la chanson.

4 -« Broken bottles under children's feet
Bodies strewn across the dead end street »
Ici est faite la description de la scène du Bloody Sunday. Les bouteilles représentent probablement la pauvreté des habitants du Bogside ou les projectiles des manifestants. Les corps sont bien sûr ceux des morts, et l'impasse est la rue où les manifestants défilaient. La mention des enfants montrent que des jeunesont dû aussi assister à ce massacre.

5 - « But I won't heed the battle call
It puts my back up
Puts my back up against the wall »
Ici, le groupe refuse la violence malgré l'indignation qu'ils ressentent face à cet événement.

6 - « Chorus : Sunday Bloody Sunday (x2) »
Le chœur annonce le nom de la chanson et de l’événement qui a inspiré cette chanson. Il rythme aussi la chanson, etest repris plus tard à plusieurs reprises.

7 - « And the battle's just begun
There's many lost, but tell me who has won »
Ici la chanson dénonce l'absurdité de la guerre, car ce n'est pas en tirant sur des manifestants que les Troubles en Irlande vont se régler, ainsi les attaquants n'en tirent aucune victoire.

8 - « The trench is dug within our hearts
And mothers, children, brothers,sisters
Torn apart »
La tranchée citée dans ces vers réfère aux massacres des guerres de tranchée : c'est un autre type de guerre, une guerre civile, qui déchire des peuples, et la tranchée est dans le cœur des gens, pas dans la terre. Peut-être est-ce une allusion à certains qui se sont décidés à se battre suite à ce jour et ont rejoint l'IRA. Ces vers disent aussi que des familles ont étédéchirées à cause des morts.

9 - « Wipe your tears from your eyes
Wipe your tears away
Oh, wipe your tears away
Oh, wipe your tears away
Sunday, Bloody Sunday
Oh, wipe your blood shot eyes
Sunday Bloody Sunday »
Le groupe ici fait référence à toutes les larmes pleurées ce jour là par les amis, la famille des victimes du Bloody Sunday, et les incite à se reprendre pour pouvoir se défendre.10 - « And it's true that we are immune
When fact is fiction and TV reality »
Ici le chanteur critique les médias, particulièrement la télévision, qui nous montrent des images affreuses, qui nous rendent insensibles à tous ces malheurs, et qui déforment les informations et les faits pour les interpréter, si bien que l'on ne sait plus différencier la vérité du mensonge. Cela peut-êtrefait-il référence aux paramilitaires qui ont nié en bloc et servi une version qui les plaçaient en victimes.

11 - « And today the millions cry
We eat and drink while tomorrow they die »
Là aussi la chanson s'élargit au monde entier, soulignant l'hypocrisie des gens qui regardent ces informations, plaignent les victimes, mangent et boivent à leur faim et soif, et le lendemain oublient ces...
tracking img