Histoire et place de paris en france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1463 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
| Sujet : La place de Paris en France : histoire et actualité d’une prépondérance Alexis de Tocqueville, notait dans « l’Ancien Régime et la révolution » (1856) que la centralisation avait commencé avant la révolution française. Nous retracerons, dans un premier temps, étape par étape, comment celle-ci s’est construite mais aussi, dans une seconde partie, comment ce long mouvement decentralisation s’est inversé depuis les années 1980. Paris n’a pas toujours été la capitale de la France. Nous verrons ci-après comment cette capitale a émergé puis comment l’effort de centralisation a été renforcé pour parvenir à une hypertrophie parisienne. Au départ, Lyon était la capitale des Gaules. On retrouve cette origine dans l’organisation de l’église catholique de notre paysaujourd’hui puisque l’archevêque de Lyon bénéficie du titre honorifique de « primat des Gaules ».En 486, Clovis s’empare de Paris et en fait la capitale du royaume des Francs, mais elle ne le demeure réellement que jusqu’au début du VIIè siècle.Par la suite, en effet, la royauté devient itinérante. Paris fut délaissée par les mérovingiens qui se déplacent de palais en palais pour consommer la production deleurs domaines. Elle déclina surtout sous la dynastie des Carolingiens, Charlemagne ayant choisi comme capitale Aix la Chapelle.En 861 ,Paris était passée dans le patrimoine des Capétiens qui accédèrent au trône de France avec Hugues Capet en 987.C’est ainsi que Paris fut, au départ, la capitale d’un tout petit royaume que les Capétiens s’efforcèrent d’agrandir en s’imposant aux autres grandsseigneurs.Au XIè et XIIème siècle, la ville connut une renaissance commerciale et urbaine. C’est à cette même époque que Paris commence à éclipser ses rivales , l’administration royale s’y établit et le trésor y est déposé. Philippe Auguste établit durablement la capitale du royaume à Paris.A cette époque , on peut donc conclure à un effort soutenu de centralisation( notamment sur le planadministratif) , pour autant, on ne peut observer objectivement d’hypertrophie parisienne , la capitale du royaume devance les grandes villes de province mais elle n’a pas une importance numérique fortement supérieure (vers 1600 , 1,2% de la population française vit à Paris. Deux siècles plus tard, ils seront 2,1%). Le pays assiste donc par la suite à un renforcement accru de la centralisation etce, avant même la Révolution.Entre le XVè et le XVIIIè siècle, un Etat moderne se construit en France. Il se caractérise notamment par une forte volonté de centralisation. La centralisation monarchique repose sur plusieurs éléments. L’un d’entre eux est l’absolutisme royal qui fait passer l’intérêt de l’Etat avant tous les autres intérêts ,le pouvoir est centralisé, les intendants sont lesprincipaux représentants du pouvoir central dans les provinces .Ces derniers ont des pouvoirs très étendus. Le XVIè siècle connaît un nouvel élan quand le Valois François revient résider dans la capitale après 1530, la cour étant restée jusqu’alors itinérante.A cette époque, le français est imposé comme langue du pouvoir central (dès 1539, l’ordonnance de Villers Côtterets remplace le latin par lefrançais dans les actes officiels).Richelieu charge ensuite l’Académie française de développer la langue française et d’établir un dictionnaire, en 1635.Ceci démontre la volonté d’unification du royaume autour du français et donc, autour de sa capitale.En 1635, des commissaires, les intendants sont envoyés directement par le roi dans différentes généralités. Un demi-siècle après, en 1682,la cours’installe à Versailles. Les nobles vont alors se regrouper auprès du roi, auprès du soleil. L’instauration du système de capitation en 1695 renforce cette centralisation monarchique.Les Bourbons encouragent l’embellissement de la ville élevant ainsi au plus haut point la monarchie absolue et centralisatrice .L’essor intellectuel et culturel de la capitale (essor de l’imprimerie, des poètes, des...
tracking img