Histoire litteraire, moyen age , baroque

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1094 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le roman au Moyen-Âge

Le mot roman tient son origine du XIIe siècle dans l’expression « mettre en roman » qui signifie traduire des textes latin en langue roman (ou langue vulgaire) donc en français. Un nouveau genre littéraire se crée : le roman. Les premiers romans apparaissent aux alentours de 1150, ils ont pour sujets l’antiquité transposées dans la France du XIIe siècle. Pour écrire unroman, il faut « une matière » (un sujet) de nombreux romans s’appuie sur la cours du roi Arthur. Chrétien de Troyes est considéré comme le précurseur du genre romanesque : cours du roi Arthur, une quête, des chevaliers sans oublier le fol’amor. Ces thèmes font la réussite des romans de Chrétien de Troyes. L’imprimerie n’ayant pas encore vu le jour, les romans sont souvent lu à haute voix ou bienchante dans les cours du royaume. A l’époque les romans sont écrits en vers souvent en dodécasyllabe. Le roman ne connaitra pas vraiment d’évolution, cependant les romans en vers vont être mis en prose par exemple le cycle romanesque du lancelot-graal qui conte l’histoire de Lancelot et du Graal en Cinq parties. La fin du XIVe siècle va voir l’apparition d’un genre nouveau dans la roman, la courdu roi Arthur n’apparait plus mais c’est le merveilleux comme le roman de Jean d’Arras Mélusine ou bien un genre se rapprochant de la nouvelle réaliste Le petit Jehan de Saintre d’Antoine de la Sale.

La littérature baroque aux XVI°-XVII° siècles

La littérature baroque ne dans le dernier quart du XVIe siècle dans une France dévastée par es conflits religieux et les guerres civile. Elle secaractérise par les thèmes de l’instable, de la métamorphose de l’illusion et du travestissement. Une place prépondérante est accordée dans cette littérature aux figures de rhétoriques dont l’hyperbole figure par excellence de la littérature baroque. L’illusion comique (1636) de Corneille offre un bel échantillon de ces thèmes, une illusion en effet marquée par le « théâtre dans le théâtre ».L’esthétique Baroque joue sur un théâtre d’apparence, le bonheur est éphémère (rapport avec les conflits de l’époque) et le thème de la mort est omniprésente. Jean Baptique Chassignet (1571-1635) précise que « notre vie n’est rien qu’une éternelle mort…Bref, la mort et la vie en tout temps est semblable ». La littérature Baroque reflète le monde dans lequel l’homme vit, il n’est pas le centre de l’univers,l’univers lui apparait comme infini et imparfait (découvertes géographiques). Cette esthétique baroque se retrouve dans le reste de l’Europe, en Angleterre avec William Shakespeare (Hamlet, songe d’une nuit d’été) en Espagne avec Pedro Calderón de la Barca (La vie est un songe). La littérature baroque comme l’esthétique baroque en général a une place importante en Italie (c’est de ce pays que leBaroque prend vie), En France il s’éteindra a la fin de la première moitié du XVIIe Siècle.

Montrez l'évolution de la littérature du «Moi» depuis le Moyen-Âge jusqu'à la fin du XVII° siècle.
Au Moyen Age, les romans font leur apparition, on écrit en français. Les auteurs s’expriment librement. La littérature prend un aspect diffèrent puisque le « moi » apparait dans la littérature. Du MoyenAge jusqu’à la fin du XVIIe siècle, la littérature du « moi » va prendre de plus en plus d’importance. Comment s’est-elle développée au fil des siècles ?
Le moyen Age voit apparaitre le roman. Chrétien de Troyes est précurseur dans ce nouveau genre littéraire. Il apporte ses idées, ses réflexions mais le sujet ou « la matière » lui est imposée. Pour cela, il écrit avant de débuter ses œuvres unprologue. Dans Le Chevalier De La Charrette, il annonce que la matière lui est fournie pas sa « Dame de Campagne ». Durant les vingt-trois premiers vers de son œuvre, le pronom « je »abonde, il s’implique énormément pour ensuite laisser place à la troisième personne « il ». Chrétien de Troyes ne s’implique plus directement mais indirectement. Dans les lais de marie de France, on remarque une...
tracking img