Histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1895 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 1: Le monde de 1945

I) Le bilan de la Seconde Guerre mondiale

1.1) Le bilan humain

Plus d’une 50 aine de millions de mort contre 8 à 9 millions pour la première.
Causes: un conflit très long qui dure 6-8 ans contre 4 ans pour la première, Une extension géographique plus grande, des progrès techniques tel que l’aviation, les civiles sont fortement touchés ils représententenviron 50% des victimes.
L’Europe est le continent le plus touché: environ 35 millions de morts.
URSS: 25 millions de victimes soit 15% de la population dont 8-9 millions de militaires.
Allemagne: 6 millions de victimes soit 8% de la population dont 4 millions de militaires.
France: 580 milles victimes soit 1.5% de la population.
Causes des pertes civiles: les camps de concentration setd’exterminations (juifs, tsiganes, prisonniers), les bombardements nucléaires (Hiroshima, Nagasaki) et classiques (Tokyo, Berlin, Londres), les Guerres civiles (Croates contre Serbes), les représailles contre la population civile (Oradour sur Glane), les déplacements forcés de la population, la sous-alimentation et les épidémies.

1.2) Le bilan matériel et des conditions de vie dramatiques

Lesdestructions matérielles sont intenses en Europe et Asie orientale. De nombreuses infrastructures sont détruites ou endommagés par les bombardements, la résistance et les combats. De nombreuses locomotives, gares, ponts et zones industrielles sont détruites.
Causes: la tactique de terre brulé utilisé par les Soviétiques en 1941-42 et par les Allemand en 1942-43 dont le but est endommagé où détruire lesvilles.
Les nombreux réfugiés s’expliquent par les modifications territoriales. Il y a un grands nombre de SDF à cause des bombardements: environs 7-8 millions d’Allemands. Il y a de nombreux problèmes de pénurie alimentaire, chauffage, vêtements et médicaments. En France, un système de rationnements avec des tickets est mis en place jusqu’en 1948. L’après Guerre n’a pas régler tout les problèmescar la misère et les inégalités sociales sont fortes.

II) Le traumatisme moral

2.1) les conséquences de la brutalisassions

Ce terme de brutalisassions est crée par les historiens Anglo-Saxons, il définit l’abolition des barrières entre civilisation et barbarie. En 1914-18, les civils étaient relativement épargnés mais en 1939-45, la frontière militaires/civiles s’efface. La Guerretransforme les hommes ordinaires en tueurs professionnels: exemple avec les Einsatzgruppen: troupes qui arrivent après la conquête de la ville et qui sont charger de liquider les juifs, tsiganes et commissaires politiques de l’armée rouge. La Guerre est faite par les pays développés qui mettent la science et la technologie au service de la destruction, par exemple les médecins Allemands et Japonais ontfait des expériences médicales. Les Allemands utilisaient le Zyklon B pour gazer par soucis d’économie. Le génocide juif a entrainé le « recyclage » des corps. La création de la bombe atomique a donné aux humains la possibilité de s’autodétruire.

2.2) Le désarroi morale et intellectuel

La découverte atrocités commises à entrainé une atmosphère de désespoir. Les alliés ont imposé unedénazification de l’Allemagne. Plusieurs millions de suspects sont interrogé. 600 milles personnes sont provisoirement privée de leurs droits civiques et les principaux dirigeants nazis sont juger au procès de Nuremberg. Des responsables nazis se sont échappés avec l’aide de complices, d’autres se sont enfuis en Amérique latine ou au Proche orient. Les Allemands, à la différence des Japonais, reconnaissentleurs responsabilités historique et morale.

2.3) Le système concentrationnaire et le génocide

En 1945, la découverte des camps de concentrations et d’exterminations a provoqué un choc pour les alliés et l’opinion publique internationale. A l’époque, l’opinion faisait peut de différences entre les catégories de déportés: juifs, tsiganes, handicapés, homosexuels, opposants politiques et...
tracking img