Histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (280 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Cette séance d’Histoire des Arts s’inscrit dans une séquence sur la poésie lyrique et engagée. Les élèves découvriront que la poésie peut être aussi un instrument permettant des’engager avec force et conviction contre l’oppression pour défendre un idéal de paix, de liberté et de justice.
-------------------------------------------------
L’Affiche rougeEn février 1944, une affiche placardée sur les murs des grandes villes de France présente le portrait de dix résistants condamnés à mort pour avoir organisé des dizaines desabotages et d’attentats contre l’occupant. Ces hommes, des travailleurs immigrés liés au parti communiste et appartenant aux Francs Tireurs Partisans de la Main-d’Oeuvre Immigrée(FTP-MOI), étaient dirigés par Missak Manouchian.
 Pour en savoir plus : Qui a créé cette affiche ? Quel message voulait-elle véhiculer ? A-t-elle vraiment atteint son but ?
* un« reportage » des services de propagande concernant l’arrestation des résistants du groupe Manouchian :

La lettre de Manouchian
Missak Manouchian, poète et résistant arménienincarcéré à Fresnes, écrit une dernière lettre à sa femme, Mélinée. Il sera fusillé avec d’autres camarades le 23 février 1944 au Mont-Valérien.http://www2.cndp.fr/memoire/guy_moq…
-------------------------------------------------
"Strophes pour se souvenir", Aragon
A l’occasion de l’inauguration en 1955 à Paris, dans le 20è arrondissement, d’une rueportant le nom du « Groupe Manouchian », le poète Louis Aragon rédige un poème en hommage aux résistants de « l’affiche rouge ». Ce poème, inspiré de la dernière lettre écrite parMichel Manouchian à sa femme Mélinée est publié dans Le roman inachevé en 1956.
Le poème mis en musique par Wire Jack :
Ce poème a été mis en musique par Léo Ferré en 1959 
tracking img