Histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2253 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
LES GRECS EN REVOLTES
Eveil de la conscience grecque
Trame économique, politique et religieuse
L’Hétairie
Déclenchement de l’insurrection
Les faiblesses de l’unité nationale grecque
Intervention des forces égyptiennes
L’intervention européenne
Coopération européenne
Différents facteurs poussant les puissances à intervenirRèglement européen
{draw:frame}
INTRODUCTION
Au début du 19eme siècle, les idées de liberté semées dans toute l’Europe par la révolution Française germent dans les esprits, surtout dans les peuples encore privés d’Etat comme les Belges, les Italiens et les Grecs pour n’en citer que quelques uns. La dimension révolutionnaire donnée par l’exemple français est particulièrement fort pour lepeuple grec qui, sous domination de l’Empire Ottoman, a envie de liberté. Se mettent alors en place de nombreuses sociétés secrètes dont le but à terme est la libération de la nation grecque. Dès 1820, les Grecs, chrétiens orthodoxes, se révoltent face à la domination de l’Empire Ottoman. Pendant 2 ans, ils multiplient les victoires mais très vite ils commencent à se déchirer et cessent de sebattre contre les Turcs pour se battre entre eux, principalement pour se partager le pouvoir. De plus, le soulèvement grec préoccupe les puissances. Il intervient 6 ans après le Congrès de Vienne et met en péril l’équilibre européen. En outre, les puissances ne peuvent se tenir à l’écart trop longtemps d’un conflit qui passionne l’opinion publique, sous fond passionnel, dans un climat de romantismequi enflamme les poètes et soulève les foule avec le courant philhellène. Le jeu devient donc triangulaire avec le sultan, impuissant à moderniser son empire qu’il tente pourtant de réformer, les Grecs, incapables de faire taire leurs querelles et les puissances.
Ainsi comment comprendre les révoltes grecques ?
Nous verrons, en premier lieu, les origines de l’élan nationaliste grec, puis lesrévoltes armées et enfin nous nous intéresserons à l’intervention européenne qui permettre le règlement de l’insurrection grecque.
ORIGINES DE L’ELAN NATIONALISTE GREC
Eveil de la conscience grecque
A la fin du 18eme siècle, la domination ottomane entraine au sein de la population grecque une lassitude à la fois religieuse (les chrétiens orthodoxes sont brimés par Etat musulman) et sociale(interdiction faite aux grecs d’acquérir des terres agricoles par exemple). De même, la fin du 18eme siècle marque une nouvelle prise de conscience de l’identité grecque. Les commerçants, qui forment une classe importante et prospère, en étroite relation avec l’Occident, furent profondément influencés par les notions de liberté et de nationalisme que leur inspirait l’idéologie de la révolutionfrançaise. Des poètes, des intellectuels, des écrivains et des chefs révolutionnaires véhiculent ces idées pour les appliquer au peuple grec sous domination ottomane. Ils rappellent au peuple grec son passé glorieux, notamment la splendeur de la Grèce Antique. La première grande révolte eut lieu en 1770, où la région du Péloponnèse se dresse contre l’oppresseur turc. Les Grecs sont cependant écraséspar les troupes albanaises musulmanes envoyées par l’Empire Ottoman. La défaite ne fait que renforcer le ressentiment grec à l’égard des Ottomans.
Trame économique, politique et religieuse
Le système mis en place par les Turcs s’essouffle, l’administration est inefficace, le pouvoir du sultan faiblit au profit de petits gouverneurs provinciaux et l’armée, qui a pourtant conduit les Turcs àédifier un empire, est devenue obsolète. De plus, alors que les finances ottomanes sont au plus bas, l’activité commerciale des grecs avec l’Europe est en plein essor grâce à de nouvelles possibilités maritimes et à des circonstances favorables. De plus en plus de communautés grecques se forment en Europe et au bord de lamer Noire. C’est par cette diaspora, par la dissémination des étudiants...
tracking img