Humanisme et peinture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1303 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Correction Humanisme et peinture

Sandro Boticelli, Le Printemps (1478)
Question 1
A la verticalité de l’espace (troncs d’arbres, perspective qui ouvre la clairière sur le ciel bleu) s’oppose l’horizontalité des figures humaines disposées en ligne au premier plan du tableau. Soit de gauche à droite  : à gauche, le dieu Mercure à demi nu, drapé de rouge (sans cuirasse de guerre, avecseulement des guêtres ailées, un sabre et son caducée), puis le groupe des trois Grâces dansant, elles aussi à demi nues, simplement drapées de voiles transparents ; au centre, pieds nus dans la clairière, une Vénus triste auréolée d’un Cupidon joufflu au-dessus de sa tête, elle aussi drapée de rouge et vêtue à la mode florentine ; à droite, deux figures féminines qui sont la même femme dans deuxépisodes de son histoire, et enfin, poursuivant la femme, un personnage masculin aux joues gonflées, d’une couleur presque surréelle (gris bleu pour le corps comme pour sa tunique) et à moitié hors champ. Cette partie droite du tableau raconte la légende mythologique de Flore, emblème des métamorphoses et du printemps : Flore poursuivie puis épousée par Zéphir, l’un des dieux du vent, qui souffle unedouce brise de ses joues pleines, et Flore changée en nymphe du printemps douée du pouvoir de transformer en fleurs tout c qu’elle touche (d’où les fleurs sur sa tête et sur sa robe, ainsi que son geste de semeuse). La composition du tableau est couronnée par la figure allégorique de l’Amour (Cupidon et son arc bandé, en position horizontale de manière à dégager une ligne parallèle à celle despersonnages) pour signifier la thématique centrale du tableau et introduire une tonalité antiquisante.

Question 2
Les personnages de cette fable antique sont tous des dieux ou des héros de la mythologie grecque, transposées tels quels dans la mythologie romaine : Vénus-Aphrodite, déesse de l’amour et son fils, Cupidon-Eros, comme représentation humaine de l’amour lui-même ; Mercure-Hermés,messager des dieux, dieu des voyageurs et de la santé, qui tourne le dos aux Grâces comme à Vénus, préoccupé seulement de sa nonchalante beauté et de la pomme de la connaissance ; les Grâces, filles de Zeus et d’une Océanide, divinités de la beauté qui appartiennent avec les Muses à la suite d’Apollon ; Zéphir, personnification du vent d’ouest dans la légende grecque, époux de Chloris, déesse grecquedes fleurs et de la végétation qui deviendra Flore chez les Romains.
Le tableau montre plusieurs étapes chronologiques du même récit, mais dans un ordre de lecture assez étrange du point de vue spatial. On trouve d’abord, à droite, la poursuite et la séduction de Flore, puis la transformation de la nouvelle épousée en divinité du printemps, mais l’ordre de lecture du tableau (de gauche à droite)est inversé : le regard se porte d’abord sur la déesse du printemps pour la saisir ensuite dans sa forme antérieure.

Question 3
Le tableau de Boticelli est exemplaire de la Renaissance italienne car il mêle inspiration chrétienne et inspiration mythologique : sa Vénus mélancolique et ses Vierges marquées par la douleur se ressemblent. On retrouve dans ce tableau de nombreux thèmes del’époque : la Vénus au centre du tableau n’est pas seulement la déesse de l’amour, mais aussi une allégorie de l’Humanitas ; la Flore est une allégorie du temps et de ses métamorphoses ; les trois Grâces et leur corps de jeunes florentines sont des allégories de la jeunesse et de la féminité. Quant à Mercure, représenté ici en jeune adolescent préoccupé d’oranges, dans ce jardin féminin, il devient comme uneallégorie insolite et décalée de la paix, de la connaissance et de la beauté.

Question 4
La beauté du corps humain est exaltée dans toute l’œuvre de Boticelli. Ici, aussi bien les corps de Vénus, de Flore, des Grâces, jeunes, souples et harmonieux, que ceux de Zéphir et Mercure, de même que le corps enfantin de Cupidon, sont des images de beauté et de perfection. Aucune laideur, aucune...
tracking img