Hymne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3715 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 juin 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
L’explicit de Bouvard et Pécuchet
Ils récapitulèrent tout le mal qu'ils s'étaient donné, tant de leçons, de précautions, de tourments.
- «Et songer» disaient-ils «que nous voulions autrefois, faire d'elle une sous-maîtresse ! et de lui dernièrement un piqueur de travaux !»
- «Si elle est vicieuse ce n'est pas la faute de ses lectures.»
- «Moi, pour le rendre honnête, je lui avais apprisla biographie de Cartouche.»
- «Peut-être ont-ils manqué d'une famille, des soins d'une mère.»
- «J'en étais une !» objecta Bouvard.
- «Hélas» reprit Pécuchet. «Mais il y a des natures dénuées de sens moral ; - et l'éducation n'y peut rien.»
- «Ah ! oui ! c'est beau, l'éducation.»
Comme les orphelins ne savaient aucun métier, on leur chercherait deux places de domestiques, - et puis à lagrâce de Dieu ! ils ne s'en mêleraient plus ! - Et désormais Mon oncle et Bon ami les firent manger à la cuisine.
Mais bientôt ils s'ennuyèrent, leur esprit ayant besoin d'un travail, leur existence d'un but !
D'ailleurs que prouve un insuccès ? Ce qui avait échoué sur des enfants, pouvait être moins difficile avec des hommes ? Et ils imaginèrent d'établir un cours d'adultes.
Il aurait falluune conférence pour exposer leurs idées. La grande salle de l'auberge conviendrait à cela, parfaitement.
Beljambe, comme adjoint, eut peur de se compromettre, refusa d'abord, puis changea d'opinion, le fit dire par la servante. Bouvard dans l'excès de sa joie, la baisa sur les deux joues.
Le maire était absent, l'autre adjoint Marescot pris tout entier par son étude, ainsi la conférenceaurait lieu et le tambour l'annonça, pour le dimanche suivant à trois heures.
La veille seulement, ils pensèrent à leur costume.
Pécuchet, grâce au ciel, avait conservé un vieil habit de cérémonie a collet de velours, deux cravates blanches, et des gants noirs. Bouvard mit sa redingote bleue, un gilet de nankin, des souliers de castor, et ils étaient fort émus en traversant le village.
Icis'arrête le manuscrit de Gustave Flaubert.

Extrait du plan trouvé dans les papiers de Flaubert indiquant la conclusion de l’ouvrage.
Ainsi tout leur a craqué dans les mains.
Ils n'ont plus aucun intérêt dans la vie.
Bonne idée nourrie en secret par chacun d'eux. Ils se la dissimulent — De temps à autre, ils sourient, quand elle leur vient; — puis se la communiquent simultanément : copier.Confection du bureau à double pupitre. — (s'adressent pour cela à un menuisier. Gorgu qui a entendu parler de leur invention leur propose de le faire. Rappeler le bahut).
Achat de registres — et d'ustensiles, sandaraque, grattoirs, etc.
Ils s'y mettent.
L’explicit de La condition humaine
— N'avez-vous aucun désir d'un enfant?
Elle ne répondit pas : ce désir toujours passionné lui semblait maintenantune trahison. Mais elle contemplait avec épouvante ce visage serein. Il lui revenait en vérité du fond de la mort, étranger comme l'un des cadavres des fosses communes. Dans la répression abattue sur la Chine épuisée, dans l'angoisse ou l'espoir de la foule, l'action de Kyo demeurait incrustée comme les inscriptions des empires primitifs dans les gorges des fleuves. Mais même la vieille Chine queces quelques hommes avaient jetée sans retour aux ténèbres avec un grondement d'avalanche n'était pas plus effacée du monde que le sens de la vie de Kyo du visage de son père. Il reprit :
— La seule chose que j'aimais m'a été arrachée, n'est-ce pas, et vous voulez que je reste le même. Croyez-vous que mon amour n'ait pas valu le vôtre, à vous dont la vie n'a même pas changé?
— Comme ne changepas le corps d'un vivant qui devient un mort...
Il lui prit la main :
— Vous connaissez la phrase : « Il faut neuf mois pour faire un homme, et un seul jour pour le tuer ». Nous l'avons su autant qu'on peut le savoir l'un et l'autre... May, écoutez : il ne faut pas neuf mois, il faut soixante ans pour faire un homme, soixante ans de sacrifices, de volonté, de... de tant de choses! Et quand cet...
tracking img