Identite et difference

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5611 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Identité et différences
 
"Vivre de nos différences" : le titre  de ces journées est bien choisi mais il me paraît presque un peu tautologique. A quoi d'autre qu'à des différences la vie s'alimente-t-elle donc? La vie, même à son niveau le plus élémentaire, est-elle autre chose que création incessante de différences, peut-on même concevoir la vie autrement que comme un processus indéfiniet ininterrompu de production de différences? Cela n'est pas seulement vrai au niveau élémentaire (division et différenciation des cellules), et pour tout le règne du vivant (c'est la différentiation qui fait la différence entre le vivant et l'inerte), mais c'est encore plus vrai de la vie humaine à tous ses niveaux. Sans entrer dans le problème complexe et fondamental du temps, la vie est avanttout,  quelque soit le type d'activité considéré, un processus temporel. On a dit (souvent pour le déplorer) qu'il n'y a pas d'arrêt dans le temps, que le temps ne cesse de s'écouler, que rien ne demeure jamais dans le même état, et que pour un être aussi essentiellement lié au temps, être c'est devenir. Or on ne devient qu'en étant sans cesse autre que ce que l'on est; devenir c'est changer, mêmesi le changement est trop lent ou trop petit, ou aussi trop continu pour être aperçu . Vivre, c'est différer sans cesse de soi, si bien que le soi ne peut jamais être représenté comme quelque chose de bien déterminé, de stable, de répétable. Le soi est mouvement et continuelle différenciation; ou bien il n'est plus. Le processus de différenciation  cesse avec la vie, quand la matière reprend ledessus et impose le règne de l'identité. On ne peut donner de prédicat stable qu'à un être considéré comme stable, sinon ce prédicat  risquerait de ne plus lui convenir l'instant d'après avoir été formulé. C'est pour cela que l'on disait dans l'Antiquité qu'on ne pouvait savoir qu'à sa mort si un homme avait  eu une vie heureuse. Car la vie n'est pas dans le temps comme le poisson est dans l'eau; ily a plus fondamental que l'appartenance au temps, c'est la possibilité, donnée semble-t-il à tous ceux qui vivent, de suspendre la clôture du temps, d'avoir un avenir, i.e. du temps devant soi. Le temps empêche donc chaque chose de demeurer la même: c'est pour cela qu'il y a une histoire de la  nature, des sociétés, des individus.
Mais les choses diffèrent aussi les unes des autres, etd'ailleurs seraient-elles autrement des choses individuelles, reconnaissables ou identifiables? La différence la moins contestable (mais aussi sans doute la moins significative) est la différence numérique: deux choses en tous points identiques sont différentes du fait d'être deux. Bien souvent d'ailleurs c'est par un numéro que nous distinguons les objets identiques (pensons  à tous les objetsproduits en série: seul le numéro dans la série garantit en dernière instance l'identité de l'objet, i.e. empêche la pure et simple confusion des uns avec les autres); la multiplication des codes en tous genres et des numéros d'identification dans les sociétés modernes étend peut-être le règne de l'uniformité aux individus de moins en moins distincts en eux-mêmes. Pourtant Leibniz fait remarquer (c'estun thème constant et essentiel dans ses écrits) que deux êtres qui ne différeraient que selon le nombre ne seraient pas deux êtres mais n'en constitueraient qu'un seul. Dans la nature chaque être est unique et distinct de tous les autres. Il n'y a pas d'identité totale, complète entre deux choses, pas deux gouttes d'eau exactement les mêmes, pas deux feuilles d'arbre qu'un imperceptible détail nedistinguerait l'une de l'autre. Le propre d'un être réel (à la différence des fictions), c'est d'être un être. Etre, c'est  être différent.
Ces considérations ontologiques confirment donc ce que la considération du temps a permis de dégager: la réalité est faite de différences, exister c'est non seulement être différent de toutes les autres choses existantes, mais c'est aussi différer de...
tracking img