Illetrisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 52 (12828 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Illettrisme : les chiffres
exploitation par l’agence nationale de lutte contre l’illettrisme de l’enquête Information et Vie Quotidienne conduite en 2004-2005 par l’insee

prévenir et lutter contre l’illettrisme
a g e n c e n at i o n a l e d e l u t t e c o n t r e l ’ i l l e t t r i s m e – g r o u p e m e n t d ’ i n t é r ê t p u b l i c
Pour l’accès de tous à la lecture, à l’écritureet aux compétences de base

sommaire
Introduction Avertissement au lecteur Illettrisme et âge Illettrisme : hommes ou femmes ? Illettrisme et territoires Illettrisme et emploi Illettrisme et RMI Illettrisme et langue maternelle Quels chiffres pour les jeunes de moins de 18 ans ? Les chiffres nationaux, régionaux et départementaux de la JAPD en 2005 et 2006 Enquête IVQ 2004-2005 : une premièreen France Organisation générale de l’enquête Déterminer le seuil en dessous duquel on est considéré comme illettré En savoir plus sur l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme P3 P4 P5 P6 P6 P8 P9 P10 P11

P12 P14 P15

P16 P17

2

P O U R

L ’ A C C è s

d e

t O U s

à

L A

L e C t U R e ,

Introduction
Combien de personnes sont confrontées à l’illettrisme dansnotre pays? Quel est leur âge ? Où viventelles ? Que font-elles ? Autant de questions auxquelles il faut apporter des réponses si l’on veut pouvoir conduire et organiser une politique de prévention et de lutte contre l’illettrisme adaptée aux besoins. Mais pour y répondre il faut d’abord être au clair sur ce que recouvre exactement le mot « illettrisme », disposer de définitions simples pour quechacun s’y retrouve et pour éviter les confusions.

mettons-nous donc d’accord sur les mots
C’est une chose que d’arriver dans un pays dont on ne parle pas la langue, et de devoir l’apprendre : c’est le cas des immigrés qui en France doivent apprendre le Français qui est pour eux une langue étrangère. C’est une chose que de n’avoir jamais été scolarisé, d’être analphabète, comme le sont beaucoupd’hommes et surtout de femmes dans les pays où la scolarité n’est pas obligatoire. Mais c’est vivre une toute autre situation que de se trouver, alors que l’on a été scolarisé en France, dans l’incapacité de faire un chèque, de lire un panneau indicateur, de retirer seul de l’argent d’un distributeur automatique, de lire des consignes de sécurité, d’écrire une liste de courses, de lire le bulletinscolaire de son enfant… C’est vivre une situation très difficile, que l’on cherche le plus souvent à cacher de peur d’être stigmatisé, que de ne pas maîtriser la base de la base, la lecture, l’écriture, le calcul, les compétences de base indispensables pour être autonome dans les situations simples de la vie courante : c’est cela être confronté à l’illettrisme. Cette situation il fallait la nommer, cequ’a fait Joseph Wresinski fondateur d’ATD Quart Monde avec le mot « illettrisme ». Un mot que l’on voudrait voir disparaître, un mot qui fait réagir, mais un mot qui doit surtout inviter à agir de manière cohérente et efficace en faisant porter les efforts là où il le faut vraiment si nous voulons que ce phénomène régresse dans notre pays. Pour apporter aux décideurs les éclairages nécessaires,l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme (ANLCI) s’est attachée à clarifier, stabiliser et faire partager des définitions simples, des indicateurs de mesure, utilisables dans une enquête de grande ampleur pour qu’enfin on dispose de chiffres au-delà des enquêtes simplement déclaratives. Pour la première fois, en 2004-2005, une enquête portant sur la population âgée de 18 à 65 ans a étéréalisée en France métropolitaine auprès d’un échantillon de plus de 10 000 personnes. L’introduction du module (dit module ANLCI) de mesure de l’illettrisme dans l’enquête Information et Vie Quotidienne (IVQ) 2004-2005 réalisée par l’INSEE, l’exploitation de cette enquête par l’ANLCI nous permettent pour la première fois de disposer de données précises sur l’illettrisme en France et de mieux...
tracking img