Illusion comique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (715 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le « Vous rêvez ! »de Clindor semble répondre au « ...Voyez déjà paraître/ Sous
deux fantômes vains (c’est-à-dire sans réalité) votre fils et son maître » (II,1) d’Alcandre le
magicien, tandis quePridamant le père vient de répliquer : « O Dieux ! je sens mon âme après
lui s’envoler », manifestant ainsi son adhésion au spectacle proposé. L’on entre dans le
monde de l’illusion - de la fictionthéâtrale. La réponse de Matamore (v. 225), déjà
commentée ci-dessus, prend Clindor au pied de la lettre en même temps que le délire du
personnage entraîne le spectateur dans un monde fantasmatique.Il est d’ailleurs significatif
qu’au vers 240, « revers » (à la césure tout comme les « rêvez » et « rêve » précédents),
« revers » étant presque homophone au XVIIe siècle de « rêvez », soulignecette incursion
dans l’irréel. À bien l’écouter, Corneille maintient le spectateur à distance de ce qu’il voit et
entend. Le spectateur rit d’être ainsi mis à contribution.
Mais de toute évidence etsurtout, le thème du regard confère à la scène sa signification
proprement théâtrale. Outre sa malice initiale (le valet prévoit le maître), Clindor réplique à la
fin du passage : « O Dieux ! en unmoment que tout vous est possible !» . Il commente la
métamorphose de Matamore en feignant l’admiration et poursuit ironiquement, comme
adressant un clin d’oeil aux spectateurs : « Je vous voisaussi beau que vous étiez terrible » (v.
254), hommage à la théâtralité de Matamore; inséparable de la conscience du personnage, et
réponse nécessaire à la poursuite de la scène.
Par-delà les besoinsdu dialogue (« je »... « tu »... « vous »...) le capitan se regarde luimême
— belle leçon sur les pronoms personnels et adjectifs possessifs ! — et invite son valet
à le regarder, les deux regards secroisant dans une indissoluble solidarité sous celui, presque
fasciné, du public (v. 244 à 254 inclus). S’agit-il donc de montrer un Matamore épris de son
image, d’en faire un avatar de Narcisse...
tracking img