Immigration

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5812 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dossier 2de:l'intégration
L'IMMIGRATION
Aujourd'hui,notre pays est pluriel:un citoyen sur cinq est issu d'une famille d'origine étrangère.Terre d'asile,la France a connu plusieurs vagues d'immigration.Si les Polonais (700000 personnes) ont été parmi les premiers à franchir les frontières en 1920,ils ont été suivi par les Italiens (800000) en 1931,par les Espagnols dans les années 40(500000),les Maghrébins (Algériens en tête) dès les années 50,et bien d'autres comme les Portugais.Notre pays est donc très homogène et l'intégration des immigrés pourtant pas toujours évidente.
I) La place accordée aux minoritées crée un nouvel enjeux médiatique
Les minoritées sont de plus en plus visibles aujourd'hui dans notre société.Ils apparaissent par exemple à la télévision,dans lespublicitées.L'apparition à l'écran d'Harry Roselmack remplaçant PPDA sur TF1 cet été a été une grande illustration de cet intégration.Coup médiatique ou réelle évolution des mentalitées?
Pendant tout l'été,un journaliste noir s'est vu prendre les commandes d'un des JT les plus regardés de France,celui de TF1.Certes,Christine Kelly a été la première femme noire à présenter le JT sur LCI dès 2000 et sur M6,AîdaThoury a remplacé Anne-Sophie Lapix au journal de 12h50.Mais cette fois,en faisant de Harry Roselmack la doublure estivale de PPDA,on touche tous les Français à l'heure du dîner.Un joli coup médiatique pour TF1qui répond à une impulsion du gouvernement souhaitant une meilleure représentation des minorités.Le héros lui même en a eu parfaitement conscience:"L'appel de Jacques Chirac,en novembre,pourune meilleure représentation des minorités dans les médias,a accéléré les choses",reconnaît-il.Ce journaliste est d'origine martinicaise (et donc Française),un détail qui justifie de plus sa présence sur une chaîne Française.Et tout comme Yannick Noah ou Noémie Lenoir,il n'a pas manqué de faire monter l'audimat.
Les minorités aspirent à une plus grande reconnaissance
Tradition républicaineoblige,la loi interdit encore aujourd'hui que l'on recense les Français selon les critères d'origine ethnique ou de couleur.Tous citoyens,sans "distinction d'origine,de race ou de religion",dit notre constitution.Mais avec près de 10% de la population issue de l'immigration,les minorités sont de plus en plus visibles et ont aquis un poids économique indéniable.La création du Cran (conseil reperésentatifdes associations noires) en novembre dernier,l'influence discrète du Club Averroès,auquel appartient Harry Roselmack et qui milite pour une plus grande place des minorités dans les médias,reflète l'aspiration à une plus grande reconnaissance "officielle".Ce que souligne à leur façon les émeutes des banlieues en novembre.Les chaînes ont senti venir ce vent nouveau.Depuis trois ans,FranceTélévision a mis en place un plan d'action positive pour "promouvoir une meilleure intégration"."On défend la diversité,souligne Edouard Pellet,responsable de ce programme,mais de manière moins spectaculaire que TF1,qui réalise avec Roselmack une vrai opération commerciale".Pourtant, il a été a deux doigts d'être débauché par France 2 en 2004."A quelques jours près,il a failli rejoindre FranceTélévision.Mais pour des raisons obscures,ça ne s'est pas fait",se souvient Edouard Pellet.Le service public n'a pas à rougir pour autant:Audrey Pulvar fait le plein de téléspectateurs au 19/20 de France 3,Stéphane Pocrain a rejoint On a tout essayé sur France 2,et Karine Lemarchand présente Les Maternelles,qui fait un tabac chez les jeunes mamans.
Le phénomène s'accélère sur les chaînes publiques
Mais depuisl'annonce de l'arrivée de Roselmack sur TF1,le phénomène s'accélère:l'Antillaise Vanessa Dolmen (Intervilles) et Anthony Kavanagh (Dancing show),Noir d'origine canandienne,ont occupés les écrans cet été.Et depuis le 14 juillet,Hubert Koundé a fait son apparition dans Plus belle la vie."C'est à nous d'ouvrir l'imaginaire des gens,de montrer aux directeurs qu'un noir peut être fédérateur dans...
tracking img