Impressions d'initiation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1195 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Impressions d’initiation.

Comme je l’avais indiqué lorsque j’ai demandé à intégrer votre l…, j’arrive à un moment de ma vie où, je ressens le besoin à la fois profond et confus de progresser tant sur le plan personnel que spirituel, de progresser dans ma connaissance de ce que je suis, dans ma connaissance des autres et du monde dans lequel je vis.

Ma rencontreavec l’un d’entre vous ou plutôt devrais je dire l’un d’entre nous, m’a permis de comprendre que nous partagions des valeurs et des idéaux communs. Celui-ci, devenu mon p.., m’a convaincu de vous rejoindre me laissant entrevoir un véritable enrichissement personnel.

Ma rencontre avec le v.. m.. puis avec les « e.. » a fini de me convaincre. Au moment de ces rencontres, j’airessenti une véritable bienveillance, tolérance et chaleur humaine.

J’ai vécu le passage sous le b.. comme une première épreuve, mais celle-ci m’a confirmé que je m’engageais sur une voie qui correspondait à mes attentes.

Pour ce qui concerne mon initiation à proprement parler, je dois dire que je n’étais absolument pas préparé à ce que j’ai vécu au cours de cettecérémonie.

Le passage dans le cabinet de réflexion a vraiment été un moment que j’aurais voulu prolonger. J’y ai trouvé paix, silence et sérénité. Les objets et symboles qui m’entouraient m’incitaient à la réflexion, presque à la méditation.

J’ai d’abord été questionné par le m.. Celui-ci m’est familier, car je me confronte souvent à lui. La seule lumière de la chandelledans l’obscurité lui a donné ce soir là encore plus de force. Je n’ai pu m’empêcher d’imaginer derrière ce m.. Dieu, mes parents à ses cotés, m’observant et me contraignant à la sincérité dans mon introspection. J’ai alors fait un trop court bilan de ma vie, de ce que je suis, avec mes forces et faiblesses, de mes réussites, de mes échecs, et de mes regrets.

La présence du p.. etde l’e.., m’ont rappelé que notre quête perpétuelle du matériel est futile et stérile. Ce p.. et cette e.. étant finalement les seules choses dont notre corps a besoin.

La présence du c.. posé sur cette table, m’a renvoyé au coté éphémère de la vie, à ma propre mort. J’ai alors commencé à fixer mon « t.. p.. » sur le papier. J’ai écrit d’un trait, sans soucis de cohérence oude style, seulement porté par mon ressenti..

Puis, apaisé, j’ai regardé autour de moi les autres objets et symboles. J’ai remarqué la présence des tubes à essai contenant m.., s.. et s.., ces éléments alchimiques visant à a transmutation des métaux. Cela évoque pour moi, la quête permanente du perfectionnement personnel, les difficultés pour y parvenir, la recherche de la part dedivin qui est en nous, la recherche d’un idéal qui serait
non pas d’atteindre la « pureté » mais d’ être digne de séjourner aux cotés de l’être le plus pur qui soit : « Le divin ».

Les mots « V.. et P.. »  m’ont rappelé que le chemin est long, parsemé d’embûches et qu’il ne faut pas céder au découragement.

Le C.. m’a fait pensé à la patrie, la notre, qu’ilsymbolise, il m’a également fait penser au chant du coq, le levé du jour peut être un jour nouveau.

Enfin, j’ai été intrigué par le c.. peint sur le mur entouré de symboles et notamment du mot V...L . Je n’en ai pas perçu le sens.

J’ai été tiré de mes pensées par le bruit des pas du f.. qui est venu me chercher pour me préparer.

Je dois dire qu’à partir de cemoment là, je n’ai plus rien maîtrisé si ce n’est ma respiration.

Dès la préparation, j’ai du lutter contre mon envie de renoncer, je ne comprenais pas pourquoi le pourquoi de la préparation dont je ne donnerai pas ici le détail.

J’ai du me convaincre qu’il s’agissait d’une mise en condition. J’ai dû me remémorer la confiance que m’avaient inspirée mon p…, le...
tracking img