Indices des actifs immobiliers au maroc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1066 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Casablanca, le 30 Mars 2010



 PRESENTATION :

Dans le cadre de leur partenariat, Bank Al-Maghrib et l’Agence Nationale de la Conservation Foncière, du Cadastre et de la Cartographie (ANCFCC) ont publié, à compter du 15 mars 2010 et par la suite pour chaque trimestre, les résultats de l’évolution de l’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) au Maroc, construit à partir des donnéesde l’ANCFCC. L’IPAI, qui est une première au Maroc, est le résultat d’une année de collaboration entre les deux institutions précitées dans le cadre d’une convention de coopération conclue à cet effet le 7 janvier 2009.

La publication relative à cet indice sera effectuée, quatre fois par an, au plus tard 45 jours après la fin de chaque trimestre et mis en ligne de manière simultanée sur lesportails Internet des deux institutions.

De périodicité trimestrielle, l’IPAI permettra de retracer l’évolution des prix en valeur courante sur le marché secondaire des biens immobiliers résidentiels au niveau national, par région et par grandes villes (Rabat, Casablanca, Marrakech, Tanger, Fès, Oujda, El Jadida, Agadir, Kenitra et Meknès), pour les trois grandes catégories de logements suivantes: Appartements (local d’habitation situé dans un immeuble collectif et comportant une ou plusieurs pièces), Maisons (local d’habitation individuel, sans jardin, constitué d’un ou plusieurs niveau) et Villas (local d’habitation individuel avec jardin).

L’IPAI a été élaboré sur la base de la méthode des ventes répétées (MVR). Largement adoptée au plan international, cette méthode permet deremédier au problème de l’hétérogénéité du parc immobilier, en ne retenant que les biens ayant fait l’objet d’au moins deux ventes successives durant la période analysée, seuls la variation de prix et le nombre de transactions entrent dans la construction de l’indice.

L’élaboration de cet indice a porté sur un échantillon de base de 502.000 transactions immobilières et a concerné 32 villes, soit untaux de couverture national de 86% des transactions réalisées sur la période 2006-2008. A préciser, que cet indice a pour base 100 l’année 2006, avec un historique remontant au 1er trimestre 2006.

La 1ère édition de cette publication, qui porte sur l’analyse de l’évolution des prix des actifs immobiliers du 4ème trimestre 2009 et sur les résultats pour l’ensemble de l’année 2009, faitressortir les constats suivants :

 Le redressement progressif des prix immobiliers au cours des deux derniers trimestres 2009, après le retournement observé à partir du 1er trimestre de l’année 2008 ;

 L’atténuation de la baisse du rythme d’augmentation des prix en glissement annuel au quatrième trimestre 2009 ;

 La baisse du nombre des transactions au quatrième trimestre 2009 pour lesdifférentes catégories de logements ;

 La forte disparité de l’évolution des prix des logements au niveau régional.

 APPRECIATION :

La mise en place d’un dispositif de suivi des prix des actifs immobiliers revêt une importance cruciale, de par son apport potentiel en matière d’amélioration de la transparence et du fonctionnement du marché immobilier, ainsi que de renforcement du suivi de laconjoncture sectorielle.

Le secteur immobilier marocain ne disposait pas d’un indice crédible, qui mesure les tendances des prix et des transactions immobilières. Les analyses effectuées par les spécialistes sur les tendances et la conjoncture immobilière se basaient en général sur des données non fiables. Les acteurs du marché immobilier n’avaient pas d’indicateurs qui orientent leurs décisionset leurs choix stratégiques dans ce domaine. Avec ce nouvel indice, nous disposons en effet d’une référence commune sur l’état des lieux du secteur immobilier, produite par un établissement indépendant.

Ce nouveau dispositif contribuera à améliorer la qualité et le contenu de l’information économique mise à la disposition du grand public, ainsi que la compréhension de l’impact des...
tracking img