Informatique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2437 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Web Sémantique
En l’espace de 15 ans, le concept su « Web » a fortement évolué. La source disparate de savoir qu’il était le « réseau des réseaux » dans les années 1990 cède progressivement la place, ces dernières années, a l’envoie d’une architecture des échanges de connaissance que permet le web. Ce document présente sommairement quelque concept du web sémantique
Proclamé "laprochaine évolution du Web" par son créateur, Tim Berners-Lee, il s'agit d'arriver à un Web "intelligent", où les informations ne seraient plus stockées mais "comprises" par les ordinateurs afin d'apporter à l'utilisateur ce qu'il cherche vraiment.
Le Web Sémantique, lui, cherche à faire en sorte que les outils utilisés par l'être humain ne puissent plus juste les afficher, mais automatiser lesrequêtes, et intégrer et réutiliser les données au travers d'applications diverses. Le but est de transformer la masse ingérable des pages Web en un gigantesque index hiérarchisé. Les moteurs de recherche, plus proches des Web Services actuels, donc plus spécialisés et décentralisés, mais avec une interopérabilité accrue, seront alors en mesure de répondre à des demandes précises, comme "_Trouve-moi_ laclinique la plus proche ayant un service pédiatrique",
Architecture du Web sémantique
Le web sémantique est construit sur la capacité du XML de définir des schémas de balisage personnalisés et sur la flexibilité de l’approche RDF pour représenter les données. Si les machines sont supposées faire des taches de raisonnement utiles sur ces documents, le langage doit aller au-delà des sémantiquesdu RDF Schéma (RDFS). OWL à été conçu pour répondre a ce besoin pour un langage d’ontologie pour le web.OWL est une partie d’une pile évolutive de recommandation W3C relativement au web sémantique. L’URI de sa part permet une spécification unique des ressources du web.
{draw:frame}
Figure 1 : Architecture du Web sémantique
URI
Dans la perspective d'un web sémantique, les chosesdoivent être clairement identifiées, sans quoi il n'est pas possible de partager l'information.
La notion de personne fournit un bon exemple : il existe par exemple des dizaines de François Martin en France ; comment décrire l'un d'eux sur le web, sans risquer de le confondre avec d'autres. La solution proposée par le web sémantique est d'associer un identifiant unique à chaque chose : il s'agit del'URI (Uniform Resource Identifiers).
Quelques faits :
Une URI vous permet d'identifier une chose (on parle d'une "ressource") avec certitude, de manière unique
L'unicité est vitale pour faire en sorte que les déclarations soient cohérentes :
{text:list-item} {text:list-item} {text:list-item} {text:list-item}
tout le monde peut créer n'importe quellesmétadonnées sur n'importe quelle ressource s'il connaît son URI
il est possible d'agréger des métadonnées venant d'endroits différents sur une même ressource : cela est rendu possible parce qu'elles réfèrent à la même URI
*XML, XML Schema*, XSLT
XML** : XML (entendez eXtensible Markup Language et traduisez Langage à balises étendu, ou Langage à balises extensible) est en quelque sorteun langage HTML amélioré permettant de définir de nouvelles balises. Il s'agit effectivement d'un langage permettant de mettre en forme des documents grâce à des balises (markup).
XML Schema** : Le but d'un schéma est de définir une classe de documents XML. Il permet de décrire les autorisations d'imbrication et l'ordre d'apparition des éléments et de leurs attributs, tout comme une DTD. Maisil permet aussi d'aller au-delà.
Un premier point intéressant est qu'un fichier Schema XML est un document XML. Cela permet à un tel document d'être manipulé de la même manière que n'importe quel autre fichier XML, et en particulier par une feuille de style XSL.
XSLT** : XSL (_eXtensible Stylesheet Language_) possède deux composantes :
Le langage de transformation des données...
tracking img