Innovation, partie empirique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (479 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
A) Au niveau des pays

Elle se caractérise par des dépenses intérieures en recherche et developpement. On la mesure en part de % dans le PIB. On peux voir sur ce schéma la hausse del'investissement dans les pays asiatique. Par exemple entre 1993 et 2005 la Chine a multiplié par deux ses dépenses en R&D . Elle se Hisse aujourdui à la 4éme place mondiale de part le montant de ses dépenses, et àla 8éme place en pourcentage du PIB. En 2005 elle arrivée à 1,3 % du PIB. A titre de comparasion, la France atteignée 2,1% du PIB en 2006, avec seulement 1,9% consacré à la recherche civile, alorsque le Japon y consacre vers de 2,9 %...

Mais l'innovation peut aussi se traduire par la densité de chercheurs dans la population. En Chine ce chiffre reste faible avec seulement 1,4 pour 1000actifs, alors qu'aux Etats Unis elle est de 9,4 , ou de 5,4 dans l'Union Européenne. On peut expliquer ce faible chiffre chinois, par le fait que les chinois hautement diplomés, préférent partirs'installer aux etats Unis, ou en Europe.

B) Au niveau des entreprises

On peux la caractériser par la quantitée de brevet déposé dans un domaine. Par exemple nous avons içi le Classement des groupesmultinationaux suivant l'importance de leur portefeuille de brevets, suivant le domaine et la zone géographique, sur la période allant de 1994 à 2005. Cette étude nous montre que l'Asie posséde sonchampions toute catégorie en la présence de Hitachi. Il se situe 7 fois sur 8 dans le top 5 des portefeuille de brevets. De même en Europe on retrouve le champion Allemand Siemens, présent sur 7 des 8podium. On peut noter la présence d'entreprises françaises, comme Alcatel et Sanofi-avensis. Enfin on trouve en Amérique du Nord, Hewlett-Packard , présent sur 6 top 5.

Mais suivant un classementplus général, on ne peut nier la main-mise des entreprises Asiatique sur l'innovation mondiale. La propension des Japonais et des Sud Coréens à breveter se tarduit par le fait qu'ils sont dépositaire...
tracking img