Inra

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3310 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans le cadre du plan français ''AB horizon 2012'', lancé en septembre dernier par l'Etat, et sept mois après le Grenelle de l'Environnement, l'INRA et le Ministère de l'agriculture et de la pêche organisait cette semaine à Montpellier le colloque DinABIO. Chercheurs, enseignants, responsables d'instituts techniques et de chambres d'agriculture ont ainsi pu débattre pendant deux jours sur lethème de l'agriculture biologique. Au menu : Quel bilan pour la période 2003-2008 et quelles axes de recherche doit-on désormais privilégier pour 2009-2013 ? Directeur scientifique du département « Société, économie et décision » à l'INRA sur Paris, Hervé Guyomard résume : Aujourd'hui les consommateurs sont dans l'attente. Pour des raisons à la fois environnementales et sanitaires, la demande estforte. Cependant, outre le prix élevé du bio, il existe aussi des freins, techniques technologique, que nous avons essayé de mettre en évidence.

Les dernières études

L'INRA, dont 50 chercheurs ont travaillé ces cinq dernières années sur l'agriculture biologique, grâce aux 900.000 euros dégagés par l'Etat, s'est intéressé à sept domaines expérimentaux : prairies, élevages bovin, ovin et devolailles, vergers, maraîchage et grandes cultures. Parmi les 28 études qui ont été menées, analysées au peigne fin sous différents angles (recherche, organisation des filières, aspects techniques des itinéraires de production, qualité des produits, impacts environnementaux…) il y avait par exemple celle sur le « contrôle des parasites ravageurs en verger AB », une autre analysant « les formes detransitions possibles vers des agricultures durables » ou encore une « comparaison des qualités de la viande d'agneaux produits en élevage biologique et conventionnel ».

Au final, Hervé Guyomard tire plusieurs conclusions : Les légumineux doivent être mieux considérés ; La biodiversité doit être davantage défendue ; L'étude sur les relations entre santé et nutrition ne doivent pas payer l'intérêtcroissant que suscitent les rapports entre environnement et santé ; La cohérence entre la politique agricole et le développement de l'AB doit être mieux assurée….

Quelles perspectives pour la recherche bio ?

Au final, si la production et la consommation de bio en France reste encore trop faibles, c'est aussi à cause des tarifs élevés proposés aux consommateurs. Comment faire alorsqu'actuellement les produits alimentaires sont de plus en plus chers ? s'interroge Hervé Guyomard. Faut-il accorder des subventions aux lycées et aux cantines où l'Etat veut augmenter de 20% la consommation de bio ? Réponse de l'intéressé : Rappelons d'abord que le gouvernement veut aussi agrandir de 6 % les surfaces cultivées avec du bio. Cela changera un peu la donne économique. Ensuite, c'est surtout enamont, dans le secteur de l'élevage bovin, que la production devrait être amplifiée pour réduire les coûts de transformation explique t-il. Peut-on dresser un portrait robot du consommateur de bio ? On a du mal à identifier en pourcentages qui sont ces consommateurs. Combien vont dans les grandes surfaces ? Qui sont-ils ? Combien d'autres vont dans les magasins spécialisés ? Nous lançons actuellementdes études. C'est un travail de terrain conclut l'ingénieur. D'un point de vue plus strictement environnemental, Hervé Guyomard prévient : Comme nous avons commencé à le faire pour Vittel ou Munich, nous allons devoir étudier un peu mieux les conséquences de la production bio près des zones de captage d'eau potable. L'environnement doit rester une de nos priorités.

Ecophyto R&D. Quellesvoies pour réduire l'usage des pesticides ? |
L’étude Ecophyto R&D, menée à la demande des Ministres en charge de l’agriculture et de l’environnement et coordonnée par l’Inra, a été présentée et mise en débat le 28 janvier 2010 dans les locaux du Conseil économique, social et environnemental. Cette étude originale propose un état des lieux sur l’utilisation des pesticides en France...
tracking img