Institutions et relations internationales

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2698 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE CONCEPT DE «PAYS-FRONTIÈRE» DANS LE PROCESSUS D’INTÉGRATION SOUS-RÉGIONALE OUEST-AFRICAINE : Résultats du séminaire de Sikasso 4-7 mars 2002

www.afriquefrontieres.org

WABI/DT/04/03

2

LE CONCEPT DE «PAYS-FRONTIÈRE» DANS LE PROCESSUS D’INTÉGRATION SOUS-RÉGIONALE OUEST-AFRICAINE :
Résultats du séminaire de Sikasso 4-7 mars 2002

Aguibou S. DIARRAH Directeur National desFrontières du Mali

Document préparé pour la réunion spéciale du Club du Sahel et de l'Afrique de l'Ouest, tenue à Accra (Ghana), les 20 et 21 mai 2002.

COLLECTION INITIÉE PAR ENDA/DIAPOL, LE SECRÉTARIAT DU CLUB DU SAHEL ET DE L'AFRIQUE DE L'OUEST/OCDE ET TOUS CEUX QUI VOUDRONT LES REJOINDRE.

3

4

Table des matières

INTRODUCTION.......................................................................................................................................... 6 I. LE CONCEPT DE «PAYS-FRONTIÈRE» .................................................................................................. 6 1.1 Définition du «pays-frontière» ................................................................................................. 7 1.2 Objectifs du «pays-frontière».................................................................................................. 7 1.3 Les enjeux ............................................................................................................................... 7 1.3.1 Les États ouest-africains........................................................................................................8 1.3.2 L‘intégration régionale............................................................................................................8 L’ESPRIT DE SIKASSO ET LES QUESTIONS MAJEURES ........................................................................... 8 2.1 La délimitation des «pays-frontière» ....................................................................................... 9 2.2 La gestion des «pays-frontière».............................................................................................. 9 LA STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE DU «PAYS-FRONTIÈRE»................................................................. 10 3.1 Points d’articulation de la stratégie........................................................................................ 10 3.1.1 L’identification........................................................................................................................10 3.1.2 Les secteurs d’intervention ..................................................................................................10 3.1.3 Le financement ......................................................................................................................10 3.1.4 Le cadreinstitutionnel...........................................................................................................11 3.2 Les recommandations ........................................................................................................... 11

II.

III.

CONCLUSION........................................................................................................................................... 11

5

INTRODUCTION Dès leur accession à la souveraineté internationale, les États de la sous-région ouest-africaine ont opté pour une politique de regroupement dans le but de faire tomber les barrières érigées par les administrations coloniales. Ils avaient pour objectifs de se doter de cadres de concertation pour la réalisation d’objectifs communs de développement et de sedonner un réel élan pour construire et renforcer leur solidarité. Cet idéal est demeuré le fils conducteur de leur politique de coopération sous-régionale tout au long de la dernière décennie. La création d’organismes sous-régionaux comme la Communauté Economique Des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA), la Mano River Union, l’Autorité du...
tracking img