Intervention de l'etat

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3273 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Anaïs LEO DISSERTATION D’ÉCONOMIE
CPGE1

SUJET : L’INTERVENTION DE L’ÉTAT EST-ELLE NÉCESSAIRE 
DANS UNE ÉCONOMIE DE MARCHÉ ?

Il y aujourd’hui un débat entre les libéraux et les keynésiens quant à la question sur l’intervention de l’état. Pendant très longtemps, l’Etat a eu pour fonction principale d’assurer la sécurité intérieure et extérieure de la nation. Les dépenses publiques étaientdestinées à financer les trois activités correspondant à ce qu’on a appelé l’État gendarme, à savoir le maintient de l’ordre, la justice et la défense nationale. C’est au cours de la première moitié du XXe siècle que se développent les interventions économiques et sociales de l’Etat. Cette évolution correspond surtout à un changement des mentalités concernant le rôle de l’Etat. L’ampleur de lacrise des années 1930 est telle que peu à peu s’impose l’idée d’un recours nécessaire à l’Etat pour soutenir l’activité économique. Naît alors la notion d’Etat providence.
Il est donc important, pour comprendre le sujet, d’en définir les termes principaux. Tout d’abord, qu’est ce que l’intervention de l’Etat ? L’Etat désigne la personne morale de droit public qui, sur le plan juridique, représenteune collectivité, un peuple ou une nation, à l'intérieur ou à l'extérieur d'un territoire déterminé sur lequel elle exerce le pouvoir suprême, la souveraineté. L'Etat est la forme la plus élaborée de la vie commune d'une société humaine. Il exerce son pouvoir par le biais du gouvernement. L'Etat dispose d'un certain nombre de monopoles comme l'utilisation légitimée de la contrainte physique, lacollecte des impôts... Une intervention, c’est l’action d’intervenir par la parole ou par l’action. C’est l’ensemble des mesures prises pour protéger les personnes, assurer leurs besoins ...
L’intervention de l’État dans l’économie consiste donc en l’utilisation de la politique budgétaire comme instrument de politique économique et sociale. C’est une politique par laquelle l'État participe àl'économie du pays quand cela lui apparaît nécessaire pour protéger les intérêts des citoyens ou y développer des aspects de l'économie ou du social. Selon les théories, l’intervention de l’Etat doit plus ou moins être limitée. Le mot « nécessaire » renvoie à la notion de nécessité. Une nécessité, c’est le caractère de ce qui est absolument obligatoire, indispensable, de ce dont on ne peut se passer.Nous allons maintenant définir économie et économie de marché. L’économie c’est une science sociale qui étudie tous les caractéristiques et le fonctionnement des richesses d’une société. Elle consiste à consommer un minimum de moyens en vue de réaliser un maximum de profits. On parle également d’économie comme de la situation économique d’un pays ou d’une zone, c’est à dire de sa positionconjoncturelle ou structurelle. L’économie de marché, c’est le système économique qui accorde un rôle central aux mécanismes de marché pour assurer la régulation des activités économiques. C’est le système économique où les biens et les services sont échangés sur la base des prix relatifs grâce aux mécanismes de l’offre et de la demande. Le marché, c’est le lieu de rencontre des offres et des demandes debiens dans le but de réaliser un échange. C’est là que se fixe le prix d’équilibre des produits.
On peut alors se demander si le système économique d’un pays est défini par le degré d’intervention de l’Etat dans ce domaine. Ainsi, une question récurrente englobe les hypothèses de réformes proposées : faut-il plus ou moins d’intervention de l’Etat ? Le débat entre les keynésiens et les libérauxsemble donc bien ancré dans la réalité, mais n’y a-t-il pas des situations économiques particulières qui nécessitent l’intervention de l’État ? Celui-ci permet-il une amélioration de l’activité économique ?
Ainsi, la problématique de notre devoir sera de se demander quel doit être le rôle de l’Etat dans l’économie d’un pays ?
Nous diviserons donc notre étude en deux parties : dans un premier...
tracking img