Intit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2670 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INSTITUTIONS EUROPÉENNES

2011 va être une année cruciale pour l'Europe, et notamment pour une de ses grandes réussites, qui est la monnaie européenne. À l'heure actuelle, et face à la crise économique et monétaire mondiale, lest pays de la zone euros sont confrontés à des soubresauts budgétaires importants? Cette année sera une année de test pour le maintien de l'euro et pour les institutionseuropéennes. Pourtant l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne, depuis le 1er Décembre 2009, ce traité a permis à l'UE de sortir d'une situation de blocage qu'avait engendré les refus français et néerlandais de 2005, lors du processus de ratification du projet de traité constitutionnel. Le dynamisme de la construction européenne a été affecté depuis 2005, même si le traité de Lisbonne propose unesortie de crise institutionnelle. Pour autant à l'heure actuelle, il existe une sorte de morosité, affectant l'UE, et des craintes quant à l'avenir de la construction européenne. Des craintes s'expriment dans certains états membres, notamment les états fondateurs de l'union. Notamment face à la crise de la monnaie unique, nombreux sont les commentateurs exprimant le déficit politique et une crised'identité de l'union. Un tournant est peut être entrain de s'opérer à l'heure actuelle, mais il faut garder en mémoire que les objectifs premiers de l'Europe ont été rempli avec succès. Pendant plus de 50 ans, les institutions européennes ont eu pour mission principales d'établir la paix, en s'appuyant sur l'instauration d'un grand marché unique d'ordre économique. L'union a également apporté ladémocratie et les droits de l'homme. Pourtant pendant la seconde guerre mondiale, le territoire européen a connu les pires violations des droits de l'homme, jamais perpétrés dans l'histoire de l'humanité. Aussi le maintien de la paix, la création de la démocratie, la promotion des droits fondamentaux, les création d'un large marché, ces points ont permis à l'Europe d'affirmer sa légitimité.Aujourd'hui le récit politique de l'UE paraît en cour d'évolution. Les problèmes ne sont plus même qu'après la seconde guerre mondiale. Aujourd'hui , elle doit répondre à des questions cruciales, telles que les question de son identité, de son utilité, de sa visibilité citoyenne, de ces objectifs politiques économiques sociaux, ou encore internationaux. On peut donc affirmer que la crise actuelle queconnait les institutions européennes est peut être une chance pour redéfinir les traits en commun d'une nouvelle union plus moderne dotée d'une nouvelle gouvernance et qui compterait au niveau international.
Ce traité de Lisbonne est sans doute un moyen, certes limité et discutable, pour aborder une nouvelle approche des institutions de l'union. Pourtant ce nouveau défit de l'Europe ne pourraêtre relever que si les causes de la crise actuelle sont comprises. Il faut donner plusieurs explications à la crise actuelle.

En premier lieu, les crises de sens de l'UE peuvent être expliquée par le fait que la construction européenne a au moins depuis la chute du mur de Berlin, a profondément changé de nature. En effet ce changement de nature s'est fait par une modification de l'échellegéopolitique, notamment par le biais des élargissement successifs très connu de l'union. L'Europe a rempli sa notion première de réaliser un espace de paix et de prospérité de la vieille Europe, en passant par les pays de l'Europe centrale et orientale, et à terme par les Balkans. L'UE devra se poser la question de son identité pour que le sentiment d'une extension indéfinie de son territoire ne puisseporter atteinte à sa légitimité. A partir de quel moment on arrête de faire grandir l'union européenne ? Cette question doit être réfléchie avec l'accord des citoyens membres de cette union .

En deuxième lieu, L'union traverse une crise démocratique, ou plus exactement une crise de gouvernance. En effet une pluralité d'acteur et de niveau de pouvoirs s'opposent. Finalement l'idée d'un...
tracking img