Introduction en bourse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 59 (14663 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
MEMOIRE DE MAITRISE EN FINANCE

TITRE :

LES AVANTAGES ET INCONVENIENTS DE L’INTRODUCTION EN BOURSE : CAS DE LA BVMT

ANNEE UNIVERSITAIRE : 2009-2010

Liste des abréviations

ADP : Action à Dividendes Prioritaire

BIAT : Banque Nationale Arabe de Tunisie

BNA : Banque Nationale Agricole

BVMT : Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis

CMF : Conseil deMarché Financier

OPV : Offre Publique de Vente

SOTETEL : Société Tunisienne d’Entreprise de Télécommunication

STB : Société Tunisienne des Banques

INTRODUCTION GENERALE

Le passage d’une économie d’endettement à une économie de marché fondée sur le financement direct des investissements et l’initiative privée, passe par un système boursier organisé, dynamique, crédible et fiable.Conscients de tous ces enjeux, les pouvoirs publics tunisiens ont voulu doter le pays d’une bourse moderne et dynamique au service de l’entreprise et de l’économie en général.

C’est dans ce cadre que la bourse de Tunis, créée depuis 1969, est appelée la bourse des valeurs mobilières de Tunis (BVMT) depuis le 15 novembre 1995.

Selon l’article 2 de la loi n° 89-49 du 8 mars 1989 relative aumarché financier, la bourse est un établissement public à caractère commercial, doté de la personnalité civile et de l’autonomie financière.

La BVMT est une société anonyme dont le capital est exclusivement souscrit par l’intermédiaire en bourse et détenu en permanence de manière égalitaire. Elle assure le lien essentiel entre les agents économiques qui cherchent à placer leur épargne (ménages,investisseurs, individuels ou institutionnels), et les sociétés en quête de financement assurant leur croissance et développement.

En effet on assiste de nos jours à une désintermédiation bancaire caractérisant une bonne évolution des moyens de financement. Jusqu’au milieu des années 80, la plupart des entreprises garantissaient leurs financements à travers les banques ou l’autofinancement selonleurs dimensions.

Mais au début des années 90, le développement de l’économie d’endettement a motivé les entreprises à opter pour le marché financier, défini comme un facteur important pour la croissance de l’entreprise.

Etre coté en bourse étant capital dans la vie d’une entreprise, plusieurs avantages et inconvénients y sont liés.

Notre étude a pour principal souci de répondre à laproblématique suivante : quels sont les facteurs explicatifs de la sous-évaluation lors de l’introduction en bourse ?

Notre travail de recherche s’articule autour de deux objectifs : le premier consistera à analyser les avantages et aussi les inconvénients de l’introduction d’une entreprise en bourse, le deuxième objectif de notre recherche sera d’établir la relation entre la sous-évaluation initialeet le taux des actions retenues par les propriétaires lors de l’introduction en bourse.

Cet objectif a aussi été l’objet d’étude de plusieurs chercheurs dont celle de Zheng, Ogden et Jen (2002), qui ont démontré l’existence d’une relation positive entre la sous-évaluation initiale et le taux des actions retenues par les propriétaires lors de l’introduction en bourse, ce qui nous permetd’aboutir aux hypothèses suivantes :

H1 : si le taux des actions retenues est élevé lors de l’introduction en bourse, on observe une forte sous-évaluation ;

H2 : une faible sous-évaluation sera constatée sur le marché si les propriétaires décident de retenir peu d’actions lors de l’introduction en bourse ;

Pour améliorer la liquidité des titres nouvellement introduits en bourse, les propriétairessous-évaluent leurs émissions.

Afin d’essayer de répondre à la problématique posée, notre travail de recherche sera organisée atour de cinq axes :

Le premier consistera à étudier l’organisation et le fonctionnement de la bourse de Tunis (chapitre1).

Le second aura pour objet de présenter les motivations, avantages et inconvénients de l’introduction en bourse (chapitre2).

Le...
tracking img