Ivan karamazov et faust

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3847 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Mythe de Faust – Scène du diable
Introduction
Le chapitre de la scène du diable se trouve dans le chapitre IX du livre Onzième. Au cours des chapitres précédents, nous avons retracés les différents entretiens qu’Ivan a eu avec Smerdiakov après l’arrestation de Dmitri. Depuis quelques temps, des signes de la maladie qui rongeait Ivan se faisaient déjà sentir, mais arrivés à ce chapitre, ils sefont de plus en plus ressentir. Parallèlement à ça, Ivan va apprendre de la bouche de Smerdiakov ce qu’il s’est réellement passé la nuit du meurtre, et son demi-frère ira même jusqu’à rejeté la faute du crime sur Ivan lui-même. C’est à ce moment, après avoir pris la ferme décision d’aller tout raconter au procès le lendemain, et étant de retour chez lui, qu’il se retrouve en présence du diable.Cette rencontre avec le diable renvoi en fait directement au mythe de Faust, qui a notamment été repris par Goethe, dont Dostoïevski s’est beaucoup inspiré. Nous verrons donc dans quelle mesure ce chapitre est une réécriture du mythe de Faust. Après avoir présenté ce qu’est le mythe, nous tenterons de mettre en évidence les liens qui existent entre cette scène de rencontre avec le diable et le mytheen général, ainsi qu’en ces différentes adaptations. Puis, nous verrons comment l’auteur a adaptés ces aspects à son œuvre. Mais nous démarrerons tout d’abord par rappeler la signification et les origines du mot diable. Les racines sont probablement à chercher du côté du latin mephiticus et mephitis : exhalation pestilentielle. Le Diable est l'esprit ou le principe du mal selon les religionsabrahamiques. Dans la tradition chrétienne, il s'agit d'un ange déchu. Contrairement à une croyance populaire, provenant en particulier du manichéisme, il n'est pas l'opposé de Dieu, car en tant qu'ange, il est et reste une des créatures de Dieu. Il représente la personnification du mal, personnification qui apparaît au VIe siècle av. J.-C. Son aspect varie entre l'homme et l'animal réel ou imaginaire(ours, bouc, dragon, serpent, rapace, etc.), le plus souvent aux traits hideux et repoussants. Pour les religions les plus anciennes, cf. : croyances égyptiennes, une seule déité représente à la fois le bien et le mal en la personne de Sekhmet. Dans la légende de Faust, Méphistophélès est l’incarnation du diable.

I.

Présentation du mythe

1) Histoire réelle
Le mythe plonge ses racinesdans l'histoire. Il semble qu'il repose sur la vie d'un certain Johann Georg Sabellicus surnommé Maître ou Docteur Faust. Il aurait étudié la magie surnaturelle à l'université de Cracovie en Pologne. D'autres témoignages prouvent qu'il était en activité à l’université d’Erfurt. C'est à Erfurt que Faust aurait déclaré en présence d’un moine franciscain nommé Konrad Klinge : « je suis allé plus loinque vous ne le pensez et j’ai fait une promesse au démon avec mon propre sang, d’être sien dans l'éternité, corps et âme ». Il y a deux théories concernant la mort de Faust (1540 ou 1541) On pense également qu'il a été tué par une explosion lors d’une de ses expériences chimiques dans la chambre qu’il louait dans la chambre qu’il louait dans une auberge de Staufen. Il est aussi important de parlerdu livre de Job qui constitue la deuxième source importante de notre travail. Le Livre de Job : c’est passage de la Bible qui marque la 1

première apparition explicite de Satan. Littéralement « adversaire » ou quelqu'un qui s'oppose, le personnage apparaît plusieurs fois dans l'Ancien Testament et peut-être traduit de différentes manières en fonction du contexte ; le Livre de Job est néanmoinsla première apparition nominative, explicite (on ne parle plus de "serpent" par exemple) de celui-ci. Il y apparaît comme un tourmenteur de l'humanité, personnifiée pour l'occasion par Job, un tourmenteur que Dieu ne laisse agir que dans les limites de ce que l'humanité peut supporter et pour rendre volontaire son choix de Dieu. En effet, Satan, soutient à Yahvé que la fidélité de Job n'est que...
tracking img