Justice

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (576 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Droit, éthique et recherche sur l’Homme
Corpus hippocratique :
* Rationalité de la science grecque
* Observation>expérimentation
* Précepte de la médecine : - recherche du bien dupatient et de ne pas nuire
A partir de la fin du 19e siècle :
* Méthode expérimentale (Claude Bernard)
* Confrontation des expériences, reproductibilité
* Nombres d’expériences ( sur ungrand nombre de personnes)
Les dérives
* Approches positives
* Dérives :
* absence d’information et donc de consentement
* Pas d’évaluation d’un rapport bénéfice/risque
* Pas deméthodologie
* Vulnérabilité de certaines populations
* Lendemain de la seconde guerre mondiale
Législation
* Procès et code de Nuremberg (1947) :
* Consentement du malade dans larecherche
* Nécessité pour l’essai d’être utile à la société
* Aucun essai comportant un risque de mort ou d’infirmité pour les patients ne doit être entrepris.
* Nécessité d’évaluer le rapportbénéfice/risque et d’en tirer les conséquences
* Eviter les effets secondaires à long terme
* Possibilité du patient de quitter l’essai

* 1964 : Association Médicale Mondiale
Le projetet l’exécution de l’expérimentation sur l’être humain d’être clairement définis par un protocole expérimental qui doit être soumis à un comité independant.
* 1975 : comité d’éthique
*1981 :OMS
1ere loi sur la recherche biomédicale sur l’homme : loi Huriet (1988) révisées en 2004

Loi relative à la protection des personnes dans la recherche biomédicale
* Adaptée en 1994
*Protéger les personnes
* Répondre aux défis scientifiques, éthiques, économiques, et juridiques :
* Nécessité d’une recherche en Médecine
* Respect des principes éthiques issus de Nuremberg
*Respect des règles de l’association Médicale Mondiale qui impose des essais sur l’Homme.
Principes fondamentaux
* Pré-requis scientifique : principe de compétence des chercheurs
*...