Kjhgf

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1315 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE HIP-HOP
Le breakdance
Qu’est ce que le breakdance ?
Breakdance et Hip-Hop
Influences du breakdance
L'âge d'or new-yorkais (1977-1986)
Le renouveau et le breakdance en Europe
Principes du breakdance
L'évolution

Thibaud Brisson 3ième4
LE BREAK DANCE

Qu’est ce que le breakdance ?
La breakdance, appelé aussi break ou b-boying est un terme utilisé pour désigner un style dedanse développé à New York dans les années 1970 caractérisé par son aspect acrobatique et ses figures au sol. Un danseur de breakdance est appelé breaker, breakdancer, B-Boy ou encore B-Girl s'il s'agit d'une femme.
Breakdance et Hip-Hop
L'histoire du b-boying commence dans un quartier du sud du Bronx dans les années 1970. Il est intimement liée à la destinée d'un chef de gang, qui va changerd'orientation et créer, sous le pseudonyme d'Afrika Bambaataa, la Bronx River Association, renommée Zulu Nation en 1973. Poussé par ses études sur l'histoire de l'Afrique et son amour pour la musique, il veut canaliser l'énergie des jeunes gens de son quartier dans des activités artistiques pour éviter qu'ils ne finissent dans des gangs. On lui doit la naissance d'un nouveau mouvement : le Hip-Hop,dont les 4 piliers sont le MCing, le deejaying, le human beatbox et le b-boying. Le hip-hop s'oppose à la culture de violence qui régnait alors dans ces quartiers défavorisés des métropoles américaines . Aujourd'hui la breakdance est basé sur le respect et l'originalité.
Influences du breakdance
Il est extrêmement difficile de dater précisément les origines du breakdance. À la fin des années1970, New York est un endroit où chaque couche d'immigration développe son style de danse. Il est vraisemblable que les danses les plus populaires à l'époque étaient le good foot et le popcorn, inspirées des chansons Get On The Good Foot et Popcorn de James Brown. Ces danses se dansaient aussi sous forme de défis. La mode de se défier viendrait de l'atmosphère gangster environnante, mais aussi desconcours de talents, qui sont alors très populaires.
On peut aussi penser à l'influence du locking qui est alors la danse la plus populaire sur la Côte Ouest des États-Unis
On ne sait pas exactement ce qui un jour a poussé les danseurs à descendre au sol après l'exécution de leurs mouvements de jambes. Les hypothèses sont nombreuses : les films de kung fu avaient alors un succès phénoménal etl'art martial chinois inclut énormément de positions au sol. Un autre art martial, la capoeira pour la partie aérienne, également très populaire, est une source fondamentale de le breakdance. Certaines danses russo-slaves reposent sur les mêmes principes que le breakdance : une exécution rapide d'un mouvement de jambes puis exécution de mouvements au sol. Il ne faut pas non plus oublier la forteimmigration africaine présente à New York et l'immigration latine, qui ont apporté énormément à cette dance. On peut ainsi y voir une influence de la salsa.

L'âge d'or new-yorkais (1977-1986)
En 1979, avec des groupes comme Zulu Kings ou bien Nigger Twins, on peut enfin parler de breakdance. Le break va alors connaître une période d'effervescence et de créativité qui ne sera plus jamais égaléeavec des groupes comme Rock Steady Crew, New York City Breakers et Dynamic Rockers. De nouveaux mouvements, plus acrobatiques, font leur apparition.
À partir de 1986, le Hip-Hop, et la breakdance surtout, deviennent démodés à New York, et, du coup, subissent le même sort partout en Europe.
Le renouveau et le breakdance en Europe
Le b-boying va très vite trouver un écho en Europe. La premièreapparition officielle du break dance en France remonte à la tournée New York City Rap, organisée par Europe 1 en 1982, tournée dans laquelle est présent le Rock Steady Crew. En France, l'émission télévisée de Sidney, H.I.P. H.O.P. en 1984, popularise la culture Hip Hop en France et surtout en province. Dansé en grande majorité par des jeunes gens issus des quartiers difficiles, le break se...
tracking img