La cantatrice chauve

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (339 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Suites à la deuxième guerre mondiale, est apparut un mouvement littéraire qui est le théâtre de l’absurde. Ce courant se divise en deux vagues d’écrivans. Ceux de la première vague, telCamus, tentent de raisonner leur époque à travers la réfléxion philosophique, tandis que ceux de la deuxième vague, tel Ionesco, tente de montrer que l’effondrement du langage va de pairavec celui du monde. De plus, cette seconde vague illustre l’état d’esprit de l’homme à cette époque. Celui-ci, parle pour oublier son triste sort et ne pas sentir le vide qui l’habite.C’est ce que fais Eugène Ionesco dans la Cantatrice chauve et La leçon. Dans la dissertation il s’agira de montrer que chez celui-ci l’absurde passe par l’incohérence des personnages.D’abord, les pièces La Cantatrice chauve et La leçon s’inscrivent dans la lignée du théâtre de l’absurde, propre à l’époque noir de l’après-guerre.
Dans le courant de l’absurde lespersonnages n’ont souvent aucune identité propre. Plus spécifiquement dans les pièces de Ionesco, les personnages ne remplissent pas de façon juste leur fonction social.
Par exemplehabituellement un pompier attend à la caserne qu’on le rejoigne pour l’avertir d’un incendie, hors dans la cantatrice Chauve le pompier fait du porte en porte, afin de trouvé les incendies, ilsolicites l’aide des autres personnages afin d’en trouver. Alors qu’habituellement un pompier ne souhaite pas qu’il y est d’incendie celui-ci est décu. Pour peu il en allumerait unlui-même.
Dans l’extrait des pages 61 à 66 le pompier se présente chez les Smith et après les salutations d’usage les questionnes sur la possibilité de trouver chez eux un incendie.
Par exempleLa bonne dans la leçon aux pages 183 à 187, domine la situation alors qu’elle est la subalterne du professeur. C’est elle qui prend en charge la situation et qui dirige les opérations.
tracking img