La couverture du risque de change par coface

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1081 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La couverture du risque de change par coface
Pour se prémunir contre les risques de change (et compenser les taux de change), une entreprise devra donc faire intervenir les banques sur le marché des changes ou souscrire à une assurance. COFACE (Compagnie Française d’Assurance pour le Commerce Extérieur) propose en effet aux entreprises exportatrices et importatrices des polices d’assurance pourse couvrir complètement (gain comme perte) contre le risque de change, pour se protéger contre les fluctuations de change, moyennant une prime d’assurance. Pour répondre à ces besoins, plusieurs assurances sont proposées avec Coface . Voici ces assurances :

1) Police CIM : assurance change import / export
Il concerne un bien de consommation ou une prestations de service. L’objectif est desécuriser le courant d’affaires. L’entreprise qui y souscrit a la possibilité de bénéficier d’un intéressement à la baisse de l’euro dans le cas d’une exportation. En souscrivant à cette assurance change, l’entreprise exportatrice n’aura aucun risque de variation des cours des devises à supporter puisque la perte de change est intégralement couverte depuis l’établissement des prix jusqu’au dernierpaiement. Elle est de ce fait assurée d’une stabilité de ses revenus. La facturation peut s’effectuer dans 5 devises différentes : le dollar américain (USD), le dollar canadien (CAD), le yen (JPY), la livre sterling (GBP) et le franc suisse (CHF). Le principe est simple : si l’entreprise subit une perte de change, elle sera indemnisée par la COFACE grâce à la souscription de cette police. Dans le casinverse d’un gain de change, c’est à l’entreprise de reverser à la COFACE l’intégralité de ce gain, ou une partie de celui-ci, si elle a souscrit une police avec intéressement (qui induit qu’une partie du gain lui revient). Le montant de la prime de cette assurance varie selon de nombreux facteurs tels que la devise prise en compte, le montant garanti, la durée, et le taux d’intéressement.

2)Police NEGO : assurance change négociation
Elle s'adresse aux entreprises françaises (à l'exportateur) ayant des concurrents identifiés qui remettent des offres (des opérations internationales) ponctuelles en devises à leurs acheteurs étrangers. Le principe qui régit ce système est similaire à celui de la police CIME, (à savoir l’entreprise ne perd rien, ni ne gagne rien, sauf dans le cas où ellea souscrit une police avec intéressement.) L’assurance Change Négociation permet : - de conserver la maîtrise du risque de change, - de ne pas être engagé si l'offre n’est pas retenue, - de profiter d’une évolution favorable de la devise. Ce produit accompagne les exportateurs dès la remise de l’offre (dès le début et à tout moment de la négociation jusqu’au paiement du contrat commercial) enprotégeant les échéances de paiement contre la baisse de la devise si le contrat est conclu et entré en vigueur. Cette assurance se décline en 2 versions : • L’assurance Change Négociation avec cours non révisable. Protège contre la baisse de la devise avec une couverture à hauteur de 100% de la perte de change. • L’assurance Change Négociation (Nego+) avec Intéressement qui permet, en outre, debénéficier de 50 % ou 70 % de la hausse pendant la négociation commerciale. Le taux d’intéressement est fixé dès la souscription de la garantie.

Les devises couvertes sont : Dollar des Etats-Unis - Dollar canadien – Yen - Livre sterling - Franc suisse Couronne danoise - Couronne suédoise - Couronne norvégienne - Dollar de Singapour - Dollar de Hong Kong. Au cas par cas : Dollar australien - Zlotypolonais - Forint hongrois - Couronne tchèque. En ce qui concerne les coûts qu’engendre le recours à cette police, ils sont composés d’une prime fixe que l’exportateur devra régler à la COFACE au moment de la souscription, et qui est fonction du montant garanti par l’assurance ainsi que d’une autre prime qui ne sera à payer que si le contrat est signé. Ces techniques de couverture sont utilisées...
tracking img