La crise grecque

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3653 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La crise grecque

TD 4 – Groupe 707
20 Novembre 2010



I. L’économie grecque avant la crise, 1997-2008 3
A. Les problèmes structurels 3
1. Pour l’Etat 3
2. Pour les entreprises 3
3. Pour les ménages 4
B. Le problème de la présentation des comptes 4
C. Les effets de la crise économique qui débute en 2008 4
II. Etat et évolution pendant la crise, 2009-2010. 5
A. Observationsglobales 5
B. Evolutions structurelles 5
1. Pour l’Etat 5
2. Pour les Entreprises 6
3. Pour les ménages 6
III. La sortie de la crise, 2010-… 7
A. Prévisions sur lesquelles se base l'accord entre Athènes, les Européens et le FMI 7
1. Réduction des dépenses 7
2. Hausse des recettes 8
3. Réforme des retraites 8
B. Analyses des solutions envisageables à l’insolvabilité grecque : 8
C. La crisegrecque finira-t-elle en débâcle à l’inverse de l’argentine ? 10
IV. Annexe 13


I. L’économie grecque avant la crise, 1997-2008

L’économie grecque connaissait déjà des difficultés bien avant la crise avérée en 2008, et qui ont été accentuées par cette dernière. Entré en récession fin 2008, le pays a connu au premier trimestre 2009 une baisse des investissements et de la consommation, moteurtraditionnel de sa croissance. Les comptes grecs sont également plombés depuis des années par une économie parallèle et une importante évasion fiscale.

A. Les problèmes structurels
Que ce soit dans le public ou dans le privé, clientélisme et corruption sont monnaie courante en Grèce. Selon les chiffres de Transparency international, les Grecs ont versé 790 millions d'euros sous forme depots-de-vin en 2009 et l’économie souterraine est estimée à environ 20% du PIB réduisant ainsi considérablement les recettes fiscales. Champ particulier de cette économie souterraine: le service public grec ! Ce dernier est l’employeur le plus important du pays avec un quart de la population active (contre 20% en France en 2008).
L'inflation a été particulièrement forte dans le pays depuis 97 et aprovoqué une perte de compétitivité qui a conduit à un fort déficit de la balance commerciale (en régression annuelle de -17%.). En prenant 1997 pour base 100, les prix à la consommation sont passés en 2009 à 119,2 pour l’Allemagne et à 146,4 pour la Grèce. Cette inflation est le signe d'une demande plus forte que l'offre locale, un excès de pouvoir d'achat par rapport à la production, qui se traduitaussi dans le déficit public qui atteint 12 % du PIB en 2009.
On peut ainsi résumer les causes de la crise via les trois aspects Etat/Ménages/Entreprises
1. Pour l’Etat
• L’importance du secteur public dans l’économie grecque
• La corruption et le clientélisme qui rongent le secteur public grec
• L’opacité de l’état vis-à-vis de ces créanciers et de l’UE
• La prolifération d’une économieparallèle
2. Pour les entreprises
• La perte de compétitivité
• Les difficultés, liées principalement à la crise mondiale, qu’ont connues les deux secteurs moteurs de l’économie grecque (Le tourisme et transport maritime)
3. Pour les ménages
• Chômage élevé
• Une inflation forte

B. Le problème de la présentation des comptes
Les écarts entre les documents qui lui sont présentés et laréalité amène la Commission européenne et les responsables politiques européens à demander des explications à la Grèce et à s'interroger sur le rôle joué par Goldman Sachs en tant que conseil du gouvernement grec. Cette crise a entrainé une baisse de l'Euro qui favorise les exportations et la reprise.
Pour placer ses obligations de la dette publique le gouvernement grec comptent sur les investisseursétrangers qui détiendraient 70 % des titres de la dette grecque. L'évasion fiscale est estimée à 20 milliards de dollars par an.

C. Les effets de la crise économique qui débute en 2008
L'économie de la Grèce était une des plus dynamiques de la zone euro de 2000 à 2007 avec un taux de croissance de 4,5 % (4,2 % en 2007) grâce notamment à l'apport de capitaux étrangers (Voir le graphe...
tracking img