La disparition du bloc sovietique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1224 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Intro :
La poésie est un travail sur les mots qui explore toutes les ressources du language. Le poéte se donne un pouvoir d’invention et de création verbale en exploitant les ressources de la langue. La poésie est un travail sur les mots, un art du language qui explore toute les ressources et vises a exprimer ou suggérer quelque chose, en jouant sur les sonorités, le rythme, la musicalité.Chaque poéte revèle une partie de lui-même dans son œuvre, il fait partager ses sentiments et ses émotions. Mais la poésie ne reflète jamais les même sentiments et les même émotions . Parfois des sentiments d’amour , de joie et parfois des sentiments de tristesse, de peine, de souffrance . Pourtant Pensez vous que la souffrance est nécessaire au poéte pour écrire ces poésie ? Nous verrons dans unepremière partie que la souffrance est parfois nécessaire pour la poésie mais nous verrons ensuite que la poésie porte aussi un regard heureux et constructif sur le monde.

1 . La souffrance est parfois necessaire pour la poésie.

Si le poéme est le lieu de l’expression du sujet lyrique, le poéte doit pouvoir y exprimer ses sentiments, quels qu’ils soient. Or, le poéte maudit, mal aimé etmarginal, souffrant dans un corp malade, se reconnait parfois dans la souffrance, dans les êtres et les objets dénigrés. Tristan Corbière, qui souffre de rhumatismes articulaires qui déforment son corp, qui choisit un psuedonyme évocateur, parle d’un crapaud, « d’un rossignol de la boue » , d’un être qui fait « horreur », pour parler de lui. C’est donc parfois pour des raisons intimes que le poétetrouve sa source d’inspiration dans la souffrance. Le poéte est parfois obliger d’utiliser la souffrance dans ces poésies puisque c’est par ces poésie qu’il exprime des sentiments ou ces sentiments personnels. Par exemple le registre lyrique correspond a l’expression de sentiments personnels. L’auteur dit son trouble, il interpelle les autres pour leur faire partager ses états d’âme, sa mélancolie ousa tristesse. Il confie une émotion dans laquelle chacun peut retrouver ses propres sentiments. La voix lyrique exprime le regret, le chagrin, le désespoir. Le poéte expose une peine qui peut être provoquée par une déception sentimentale, par la tristesse du temps qui s’enfuit, par l’exil ou par un deuil . A travers ces romances, Paul Verlaine recrée une musique poétique appropriée a samélancolie.
Le poéte chante aussi la souffrance en pensant a son lecteur. Le poéte est aussi le mage, celui qui ouvre les yeux et guide son lecteur. Il ne s’agit pas seulement pour lui de construire une image factice et illusoire de la vie, peuplée de héros et de femmes éternellement jeunes et fraîches. Il est celui qui dit la vérité, et qui dénonce parfois les horreurs de la vie ou les horreurs de sapropre vie. Celui a qui, il revient de chanter l’amour mais aussi la haine, la jeunesse mais aussi la mort. Ainsi Baudelaire, dans ces poémes éprouve la souffrance qu’il a vécut, il essaye d’ouvrir les yeux du lecteur, il oblige son lecteur a regarder le monde qu’il entoure avec un autre regard.
Le poéte est souvent un être malheureux, mais la souffrance n’est pas la seule cause de son désarroi. Ils’agit parfois d’un mal plus profond. C’est un état d’insatisfaction générale de l’âme, une sensation de vide. Beaucoup de poétes ressentent un manque essentiel, un besoin qu’ils ne peuvent exprimer qu’a travers la poésie. Baudelaire, auteur mélancolique, évoque ainsi dans Spleen les «  longs ennuis » et « l’angoisse atroce » , son mal de vivre et son mal être. En plus de cette mélancolie, lepoéte recherche parfois un idéal un monde meilleure dans ces poésie. Voila pourquoi certains poétes se servent de leur souffrance et de leur mélancolie pour écrire leur poésie.

Ainsi, le poéte est souvent confronté a la mélancolie et la souffrance de la vie mais il n’y a pas besoind’ouvrir une anthologie de poéssie pour constater que la poésie traite de sujets extrements variés : de l’huitre a...
tracking img