La famille

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2068 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La famille :

-------------------------------------------------
Cours de séminaire interdisciplinaire de 1ère AS jour



Anne

*
Introduction :
Suite à l’intervention de monsieur P. Mayoka de l’Institut de Formation Recherche Animation Sanitaire et Social de Toulouse (I.F.R.A.S.S.) du vendredi 8 mai 2009 et de nos recherches personnelles, nous avons choisi de traiter le sujet dela famille.
Nous nous interrogerons sur les dynamiques et le(s) sens de la famille :
* Direction dans laquelle va la famille ;
* Significations, valeurs, représentations de la famille.

1. Qu’est ce que l’anthropo de la famille :
L’anthropo sociologique s’appuie sur ce que l’anthropologie sociale nous a apporté comme constante unitaire comme la parenté, la famille, ...
Par sesanalyses, nous avons de sérieuses pistes sur toutes les questions qui nous interpellent au sujet de la famille.
Pourquoi sociologique ? Parce que c’est l’étude du « lien social »… et qui dit « lien social » dit : rapport social, d’où une position sociale établie c'est-à-dire un statut, une fonction, un rôle,…

Définition du lien parenté :
Les relations de parenté sont principalement la filiation,l’alliance et l’adoption, avec des règles qui diffèrent selon les sociétés.
La grandeur de la famille – c’est-à-dire le nombre des individus qui en font partie – est déterminée par le degré de parenté permettant de savoir où commence l’inceste et où s’arrête l’obligation de solidarité.
Dans les sociétés traditionnelles, les familles élargies (qu’on désigne actuellement sous l’appellation de« clan »), comportent des dizaines, voire des centaines de ménages ayant des fonctions diversifiées. Elles possèdent un patrimoine communautaire. Les familles claniques permettent la réaffiliation, non seulement d’individus isolés, mais aussi des familles étrangères complèt[]es.
Dans la Rome antique, mais aussi en Europe sous l’Ancien Régime, le terme de familia s’étend à l’ensemble de la maisonnée,c’est-à-dire aux domestiques, aux esclaves et même aux clients.
Dans les sociétés modernes, la famille s’est progressivement restreinte à un seul degré de parenté ou d’alliance.
Pour les statisticiens français, la famille est un ensemble d’au moins deux personnes — soit un couple avec ou sans enfant(s), soit un parent seul vivant avec au moins un enfant.

* Argumentations :
2. Fondement dela famille :
Les anthropologues nous disent que le fondement de la famille est la parenté. Aujourd’hui, le lien de parenté n’est plus génétique ou biologique, en tous les cas ce n’est pas le principe élémentaire. Donc, la parenté est une relation qui se vit.
Les anthropologues considèrent que le lien de parenté représente trois relations :
* La relation de filiation
* La relation deconsanguinité (fraternité)
* La relation de l’alliance
Le fondement de la parenté est l’alliance ; elle a plusieurs formes comme : la polygamie, la monogamie, …
L’organisation de la parenté en trois systèmes :
* Le système uniléaire : c’est la parenté fixée selon une seule lignée soit de la mère (matrilinéarité) soit du père (patrilinéarité).
* Le système bilinéaire : c’est la parentéfixée selon les deux lignées (mère et père).
* Le système bilatéral : c’est le système qui accorde autant d’importance aux deux lignées de parenté.
On a mis en place le concept de parentalité, qui reprend les personnes responsables qui ont un pouvoir décisionnel en tout ce qui concerne la vie quotidienne de l’enfant.

Des familles sans parenté :
Le terme famille est également utilisé paranalogie pour désigner des regroupements dont les liens ne sont pas fondés sur la parenté.
* Dans certains pays d’Afrique, la famille se compose aussi des membres originaires d’un même village lorsque ceux-ci s'en retrouvent éloignés. Ainsi, il n’est pas rare d’entendre des gens désigner leurs amis comme des cousins voire des frères.
* Des individus partageant des pratiques ou des...
tracking img