La france sous domination allemande

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6559 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA FRANCE SOUS DOMINATION ALLEMANDE, 1940-1944.

Vision des occupants et des occupés, étude des deux camps.

OCCUPANTS ET OCCUPES, UN DIPTYQUE TROP SOUVENT APPRÉHENDE DE FAÇON DÉSÉQUILIBRE.

Vichy, enjeu de mémoire.
1995: Chirac reprend la thèse de l'appui volontaire de l' Etat Français à la mise en place de la solution finale dans un discours.
Régime né de la défaite de Juin 1940 devantles nazis. Déroute militaire conjuguée avec la chute d'un régime républicain; l'histoire de Vichy s'inscrit dans la conjoncture courte de la débâcle qui a suscité le désespoir d'une nation et a permis la prise de pouvoir d'un clan politique hostile à la poursuite de la guerre et au régime républicain.
Pendant sa courte existence (juillet 1940- août 1944), il est tributaire des contraintes del'occupation. Sa marge de manœuvre dépend de l'occupant, de ce que le III ème Reich entend donner comme rôle à la France dans la future Europe Allemande.
N'explique pas pour autant sa nature et ses choix politiques. Cette dictature charismatique n'est pas un Etat totalitaire. Programme idéologique, la Révolution Nationale: ce ne sont pas sur la demande des Allemands.
Seul exemple sous l' Europeoccupée de l' établissement d'un régime nouveau, sans pression de l'occupant, et disposant d'une autonomie sur un territoire laissé en partie libre.
Sorte de guerre civile jusqu'à la libération qui recoupe la lutte mondiale entre fascistes et démocratie. Au début la population soutient Vichy car elle veut arrêter la guerre, mais l'alternative de de Gaulle ainsi qu'une résistance intérieure vas'affirmer.
Stratégie du régime: gérer les conséquences de l'occupation, c'est à dire affirmer la souveraineté française sur l'ensemble de son territoire. Vichy fera pour cela de nombreuses concessions à l'occupant. L'autre objectif est de maintenir le pays hors de la guerre, tout en spéculant sur sa future place au sein de l' Europe Allemande. Conséquence: collaboration avec l'occupant.
Restaurerl'autorité de l'Etat et la cohésion nationale, ainsi que changer en profondeur la société française malgré la défaite et l'occupation, voir même grâce à cela.
La collaboration doit permettre la réunion de cette situation. La révolution nationale doit donner des gages de bonne volonté en se rendant aux cotés du III ème Reich.
On ne peut pas comprendre Vichy sans prendre en compte l'occupant et sapolitique.

L'objectif du III ème Reich est double: ils veulent préparer les conditions d'un affaiblissement de la France pour le futur; mettre au service des Allemands les ressources françaises, en hommes et en agriculture, ainsi qu'en industrie. Assurer le maintien de l'ordre et la sécurité.
Très peu d'ouvrages traitent de la politique allemande en France. Le système d'occupation en Franceintéressait peu les historiens. Premières études en RFA à la fin des années 1950. Deux auteurs majeurs ensuite: Jackel et Umbreit. Leurs travaux marquent l'histoire de cette période.
En France, archives allemandes plus accessibles que celles de Vichy. Pourtant peu d'études sur l'occupant. Tous les allemands sont assimilés comme occupants, avec les Gestapo en point d'orgue alors que d'autres unités fontce « travail ».
Accent mis sur Vichy dans la solution finale avec Paxton, l'occupant disparaît presque des objets de recherche. Début des 80's, premiers ouvrages sur la Gestapo mais vision réductrice. Renouvellement dans les années 1990 avec des ouest-allemands.
Tendance des historiens français désormais à équilibrer les choses, l'occupant est à nouveau un objet de recherches.

Chapitre 1: UNNOUVEAU RÉGIME.

Entraine la chute de la III ème république. Ces conflits entrainent les structures du pays, ce qui n'existait pas avant. L'issue de ces conflits menace l'existence des Etats belligérants.
Court terme: la défaite; plus généralement, crise des années 30, apparition et renforcement des Etats totalitaires, apparition des anti-Lumières.

I) Pourquoi l'armistice ?

1) La...
tracking img