La genese de l'argent (moeurs et societe). travail personnel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1711 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation.

Gabriel Tarde dit de la monnaie que « par (sa) comparabilité, par (sa) mesurabilité, (…), elle semble justifier (…) les empiètements successifs de la raison calculatrice sur le cœur coutumier et conservateur . ». Ceci nous amène à nous demandez comment nous pourrions nous procurer des biens de consommation sans monnaie ? Quelles sont les fonctions de la monnaie ? Sa place dansla société ? En quoi « raison calculatrice » et « cœur coutumier » s’opposent ? En résumé, quels sont les fondements et les conséquences de la genèse de la monnaie ?

Avant que l’argent n’existe, les gens se servaient du troc comme moyen d’échange. C’est une sorte d’économie sans monnaie qui consiste à échanger un bien contre un autre : ils échangeaient du blé contre du maïs ou autrescéréales qu’ils ne cultivaient pas . Dans le système du troc le prix n’est pas bien définit car c’est une entente entre deux individus. C’est pourquoi il présente de nombreuses failles : on ne peut pas toujours échanger ce que l’on veut, au bout d’un moment les gens ne pourraient plus se mettre d’accord sur la valeur d’un objet ou d’un service car la valeur des choses n’étant pas définie c’est unsystème très subjectif. Comment pourrait-on évaluer un objet ayant une valeur sentimentale ? De plus, certains biens peuvent s'altérer rapidement, ce qui pose des problèmes de conservation ou de consommation immédiate.
Le troc et la monnaie sont différents l’un de l’autre. Lamonnaie permet d’acquérir un bien ou de payer un service, c’est un bien qui peut être échangé avec tous les autres biens. On dit que c'est un équivalent général. De plus, l'argent, qui ne sert à rien en lui-même, peut être converti à tout moment en un objet ou un autre. Il est donc un des fondements de la liberté des hommes vis-à-vis de leur environnement matériel. Une des principales fonctions de lamonnaie est d'être une unité de compte : elle permet de mesurer et comparer la valeur de biens et services hétérogènes. En introduisant la monnaie on passe de prix relatifs (consiste à exprimer le prix d'une marchandise à partir d'une autre) à des prix absolus. Il est d’ailleurs écrit que « La monnaie ne sert qu'à faciliter les échanges entre les marchands », c’est en quelque sorte une« objectivation ». Aujourd’hui, dans notre société, les gens ne peuvent plus se passer de l’argent pour se procurer des biens ou des services, la valeur de l'objet est déterminée par son coût de production et son acheminement jusqu’au magasin, donc les prix peuvent être plus ou moins élevés. La monnaie est aussi un intermédiaire lors des échanges : elle permet l’achat et la vente donc la circulation. Cettecapacité à être transportée représente également une « victoire sur l’espace » et favorise les phénomènes d’internationalisation de l’économie (d’où la mondialisation). Il ne faut pas négliger non plus que c’est un moyen de paiement universel et accepté par tous ce qui supprime la difficulté du troc : c’est une référence commune au membre d'une même société ce qui favorise l'extension des échangesmarchands. Enfin, en tant qu'instrument de « réserve », la monnaie permet de garder la valeur sous forme d'épargne. En effet, personne n'est obligé de dépenser immédiatement tout ou partie de son argent. La monnaie constitue ainsi une réserve de valeur pouvant être utilisée à tout moment. C’est un lien entre le présent et le futur car elle permet de conserver la valeur dans le temps, mais celaimplique que les individus aient confiance dans la monnaie.
L'évolution de la société et des techniques ont multiplié l'apparition d'outils monétaires. Les formes de la monnaie ont été diverses : la monnaie ‘métallique’ c'est progressivement substituée à la monnaie ‘marchandise’ puis a ensuite été remplacée par la...
tracking img