La gestuelle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1741 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La gestualité
Introduction
Nous vivons dans une société où l’image prime sur le langage, où l’apparence permet de juger les gens, en quelques secondes, parfois définitivement. C’est pour cela qu’il est important de connaître les signaux corporels.
À la différence des mots que nous prononçons, du ton sur lequel nous les disons, les gestes, les postures que nous adoptons ne sont pas généralementcontrôlés et cela dépend du contexte et des situations de communication.
Définition de la communication non-verbale :
Une très grande partie de notre communication est une communication non-verbale ou c’est ce qu’on appelle la kinésique.
Par définition, la kinésique est donc le langage du corps, c’est le fait d’envoyer et de recevoir les messages sans passer par la parole mais aux moyens desexpressions du visage, des postures, des gestes, des bruits divers. Les choix vestimentaires, la coiffure, la position du corps, le maquillage, la mimique sont tous des éléments de communication non-verbale.
Autrement dit, chacun des précédents éléments a une signification, donc une valeur communicative.
On distingue, au cœur de la communication non-verbale, deux notions :
a) La communicationvocale comprend les bruits (volontaires ou non), l’intonation et la proxémique.
b) La communication non-vocale englobe la mimique et la gestuelle.

Historique :
Le naturaliste britannique Charles DARWIN (1809-1882) est le pionnier dans le décodage du langage corporel. C’est grâce à lui que les kinésistes désignent comme étant à l’origine de l’étude « communicative » des mouvements corporels.L’ouvrage L’expression des émotions chez l’homme est l’animal (1873) est cité comme le livre de départ de la kinésique actuelle, ainsi DARWIN aura établi de nouvelles bases des théories modernes sur l’évolution des espèces et du processus de la communication verbale et non-verbale.
Vers les années 50, les efforts conjoints des anthropologues, psychanalystes et psychologues américains avaient esquisséune nouvelle piste de recherche :
« Le comportement corporel comme un code particulier »
Ce nouveau secteur de communication tire ses modèles de la linguistique américaine de BLOOMFIELD, de SAPIR et de SMITH ; pour enfin se constituer comme une science structurale, ainsi apparaît en 1952, Introduction to kinesic de Ray BIRDWHISTEL qui marque son début, et qui la définit comme suit :
« Lakinésique en tant que méthodologie traite des aspects communicatifs du comportement appris et structuré du corps en mouvement. »
Donc, la kinésique est une théorie qui étudie tous les signes comportementaux émis naturellement et culturellement. Elle consiste en une observation des gestes dans le but d’une classification visant la création d’un système de gestes.
À ses côtés, apparaît l’analysemorpho-gestuelle fondée en 1983, se définit comme une méthode globale de lecture corporelle de la personnalité, c’est-à-dire qu’elle donne la possibilité de lire le corps, sans parole et sans intention consciente de communiquer, c’est une méthode de décodage de la personnalité de l’individu, particulièrement efficace dans tous les registres de communication, de la négociation, et cetera.
Par la suite,vient Philippe TURCHET avec son terme de synergologie, dans les années 90 comme une discipline basée surtout sur le décryptage des mouvements et des gestes inconscients.
Sans omettre la discipline de Jacques COSNIER, intitulée la posturo-mimo-gestuelle qui s’inscrit dans la pragmatique ; en considérant que les énoncés sont produits par interactivité et énonçables également par la multicanalité,et cette discipline fait appelle à deux approches, l’approche gestémique qui regarde le côté sémiotique du geste, et l’approche gestétique qui s’occupe du côté physiologique de ce dernier.

Le geste :
L’origine du geste :Ce qui précède le mouvement, c’est toujours l’émotion. Une émotion modifie quelque chose dans la configuration du visage et du corps ; autrement dit les émotions se lisent...
tracking img